Giulio Gaudini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giulio Gaudini
{{#if:
Giulio Gaudini en 1928
Giulio Gaudini en 1928
Contexte général
Sport pratiqué escrime
Arme fleuret
sabre
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italienne
Naissance 28 octobre 1904
Décès 6 janvier 1948
Taille 1,92 m
Palmarès
Jeux olympiques 3 4 2

Giulio Gaudini (né le 28 octobre 1904 à Rome - mort le 6 janvier 1948) était un escrimeur Italien, pratiquant le fleuret, et le sabre qui fut l'un des plus grands champions italiens dans ces disciplines, remportant neuf médailles olympiques au cours de sa carrière, en trois participation aux Jeux, de 1928 à 1936

Biographie[modifier | modifier le code]

Après être revenu bredouille de ses premiers Jeux olympiques, lors des Jeux olympiques de Paris, en partie en raison d'un retrait de l'équipe italienne de fleuret pour une décision litigieuse, il dispute les Jeux olympiques de 1928 à Amsterdam. L'Italie remporte le titre de fleuret par équipe. Dans le concours individuel, il participe à un barrage final l'opposant au Français Lucien Gaudin et à l'Allemand Casmir. Celui-ci remporte le premier match face à l'Italien, puis le Français s'impose face à Casmir. Dans le match opposant Gaudin à Gaudini, ceux-ci sont à égalité 2 partout lorsqu'un incident se produit: une touche de l'italien est annulée mais le Français demande à l'arbitre de la rétablir. Le Français remporte finalement la rencontre sur le score de 5 à 4 et remporte le titre olympique, Gaudini remportant ainsi la médaille de bronze[1].

Pour les Jeux olympiques de 1932 à Los Angeles, il dispute les épreuves dans deux armes, le fleuret et le sabre. Lors du fleuret par équipe, le titre doit se décider dans un barrage entre les États-Unis, la France et l'Italie. La rencontre finale opposant ces deux dernières voit finalement la France triompher, non sans une nouvelle polémique à propose de la validité d'une touche italienne. Dans le tournoi individuel, son compatriote Marzi remporte le titre, Gaudini se contentant du bronze. En sabre, il remporte la médaille d'argent en individuel et par équipes.

A Berlin, pour les Jeux olympiques de 1936, les italiens dominent le concours par équipe du fleuret, l'emportant la France. Dans le concours individuel, Gaudini remporte enfin un titre olympique en individuel. Il complète sa collection en remportant le bronze lors du sabre par équipes, tout en terminant à la sixième place du concours individuel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Fabuleuse histoire des Jeux olympiques, Robert Parienté et Guy Lagorce , (ISBN 2-8307-0583-1)