Eric Clapton's Powerhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eric Clapton's Powerhouse (ou (The) Powerhouse ou Eric Clapton and (the) Powerhouse) est un groupe de studio britannique formé en 1966 autour de Eric Clapton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Powerhouse est créé dès le départ avec l'idée d'être un projet de studio éphémère. Au cours des années 1965 et 1966, le producteur de musique américain Joe Boyd entreprend de créer un bureau londonien pour le label Elektra Records et recherche des talents britanniques pour participer à la première production de la division londonienne (un album de compilation). Le chanteur de Manfred Mann, Paul Jones, suggère de créer spécialement pour l'occasion un groupe « all-stars ».

Le groupe réunit Eric Clapton (guitare), Paul Jones (harmonica) et Jack Bruce (basse) de Manfred Mann, Steve Winwood (chants) et Pete York (batterie) du Spencer Davis Group et Ben Palmer (piano) qui avait déjà joué avec Clapton et Jones dans The Roosters. Initialement prévu à la batterie, Ginger Baker n'était pas disponible au moment de la formation du groupe.

What's Shakin[modifier | modifier le code]

Powerhouse n'enregistre que quelques chansons (produites par Boyd) en mars 1966. Trois sortent sur la compilation Elektra What's Shakin' (titrée Good Time Music au Royaume-Uni) qui contient également des titres de The Lovin' Spoonful, Al Kooper, Tom Rush et The Butterfield Blues Band.

Les trois chansons sont : Crossroads (R. Johnson), Steppin' Out (M. Slim) et I Want to Know (S. McLeod).

En raison d'obligations contractuelles, Winwood est mentionné sous le nom de Steve Anglo dans le livret original de l'album. La chanson I Want to Know a probablement été écrite par Jones lui-même sous nom de sa femme Sheila McLeod. La chanson de James Bracken, Steppin' Out est incorrectement attribuée à « M. Slim », Memphis Slim étant le bluesman qui a fait de cette chanson un des piliers de son répertoire depuis les années 1950.

Crossroads sera également incluse dans la compilation de Winwood, Winwood (1971), I Want to Know est ressortie sur The History of Eric Clapton (1972) et les deux chansons font partie de la compilation de Winwood The Finer Things (19995).

Après Powerhouse[modifier | modifier le code]

Bruce et Clapton formeront avec Ginger Baker Cream dont Palmer deviendra tour manager[1]. Winwood participera à la création de Traffic. Clapton et Winwood (et Baker) créeront également Blind Faith.

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]