Disraeli Gears

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Disraeli Gears

Album par Cream
Sortie novembre 1967
Enregistré mai 1967
Studios Atlantic, New York
Durée 33:39
Genre Rock psychédélique, blues rock
Producteur Felix Pappalardi
Label Reaction (UK)
Atco (US)
Critique

Albums par Cream

Disraeli Gears est le second album du groupe Cream, sorti en novembre 1967. L'album a été classé 5e dans les charts britanniques et fut l'occasion pour Cream de percer aux États-unis où l'album fut classé 4e dans les charts. Deux singles ont été tirés de l'album : Strange Brew et Sunshine of Your Love. Le genre musical est plus près du rock psychédélique que des influences blues initiales du groupe.

Origine du titre[modifier | modifier le code]

Le titre de l'album est tiré d'une blague interne au groupe. Au cours d'une discussion à propos de vélo de course entre Ginger Baker et le roadie Mick Turner, ce dernier parla de « Disraeli Gears », en voulant dire « derailleur gears » (« dérailleur ») ; il faisait involontairement une allusion au premier ministre britannique Benjamin Disraeli. Le groupe trouva la chose hilarante et décida que ce serait le titre de leur prochain album. Sans la remarque de Mick Turner l'album se serait intitulé Cream[2].

Création et composition[modifier | modifier le code]

Clapton, Baker, et Jack Bruce ont tous les trois contribué à l'écriture des chansons avec l'aide du parolier Pete Brown et du producteur Felix Pappalardi. L'album a été enregistré aux Atlantic Studios de New York en mai 1967, après une série de neuf participations du groupe à la série de concerts « Music in the 5th Dimension » de Murray the K. Le label de Cream était alors Atco, un label d'Atlantic Records[3],[4].

La chanson Blue Condition est particulière en ce qu'elle est chantée par Ginger Baker qui, bien que peu réputé pour son chant, assume la partie vocale.

La pochette de style psychédélique est l'œuvre de l'australien Martin Sharp, qui vivait dans le même immeuble que Clapton à Chelsea, The Pheasantry. Lors de leur première rencontre dans un club à Londres, Clapton mentionna qu'il avait plusieurs chansons sans paroles et Sharp lui composa sur une serviette de table un poème que Clapton enregistra comme paroles de Tales of Brave Ulysses.

Interrogé sur la chaîne VH1 à l'occasion d'un numéro de Classic Albums qui présentait Disraeli Gears, Jack Bruce déclara que lors de l'écriture de Take it Back il avait été inspiré par les images récentes des étudiants américains brûlant leur carte de conscription (voir United States v. O'Brien) et qu'il l'écrivit dans un esprit antimilitariste[5].

Réédition et postérité[modifier | modifier le code]

En 2004, l'album est ressorti en une Deluxe edition de deux disques incluant l'album complet en mono et en stéréo, des démos, des prises alternatives de certaines chansons et les enregistrements du groupe pour la radio BBC.

En 2003 l'album a été classé 112e dans la liste Les 500 plus grands albums de tous les temps selon Rolling Stone (le magazine)[6]. VH1 le classa également 87e meilleur album de tous les temps la même année.

Titres[modifier | modifier le code]

Album original[modifier | modifier le code]

Face 1
No Titre Auteur(s) Durée
1. Strange Brew Clapton, Collins, Pappalardi 2:46
2. Sunshine of Your Love Bruce, Brown, Clapton 4:10
3. World of Pain Collins, Pappalardi 3:03
4. Dance the Night Away Bruce, Brown 3:34
5. Blue Condition Baker 3:29
Face 2
No Titre Auteur(s) Durée
1. Tales of Brave Ulysses Clapton, Sharp 2:46
2. SWLABR Bruce, Brown 2:32
3. We're Going Wrong Bruce 3:26
4. Outside Woman Blues (arrangement Clapton) Reynolds 2:24
5. Take It Back Bruce, Brown 3:05
6. Mother's Lament (traditionnel) Bruce, Baker, Clapton 1:47

Disraeli Gears - Deluxe Edition (2004)[modifier | modifier le code]

Disque un (stéréo)
No Titre Auteur(s) Bonus Durée
1. Strange Brew Clapton, Collins, Pappalardi 2:46
2. Sunshine of Your Love Bruce, Brown, Clapton 4:10
3. World of Pain Collins, Pappalardi 3:03
4. Dance the Night Away Bruce, Brown 3:34
5. Blue Condition Baker 3:29
6. Tales of Brave Ulysses Clapton, Sharp 2:46
7. SWLABR Bruce, Brown 2:32
8. We're Going Wrong Bruce 3:26
9. Outside Woman Blues (arrangement Clapton) Reynolds 2:24
10. Take It Back Bruce, Brown 3:05
11. Mother's Lament (traditionnel) Bruce, Baker, Clapton 1:47
12. Lawdy Mama[notes 1] (version 1, traditionnel) Clapton Out-takes 2:00
13. Blue Condition (version alternative, inédite) Baker, Chant: Eric Clapton Out-takes 3:13
14. We're Going Wrong Bruce Demos 3:49
15. Hey Now, Princess Bruce, Brown Demos 3:31
16. SWLABR Bruce, Brown Demos 4:30
17. Weird of Hermiston Bruce, Brown Demos 3:12
18. The Clearout[notes 2] Bruce, Brown Demos 3:58
Disque deux (mono)
No Titre Auteur(s) Bonus Durée
1. Strange Brew Clapton, Collins, Pappalardi 2:46
2. Sunshine of Your Love Bruce, Brown, Clapton 4:10
3. World of Pain Collins, Pappalardi 3:03
4. Dance the Night Away Bruce, Brown 3:34
5. Blue Condition Baker 3:29
6. Tales of Brave Ulysses Clapton, Sharp 2:46
7. SWLABR Bruce, Brown 2:32
8. We're Going Wrong Bruce 3:26
9. Outside Woman Blues (arrangement Clapton) Reynolds 2:24
10. Take It Back Bruce, Brown 3:05
11. Mother's Lament (traditionnel) Bruce, Baker, Clapton 1:47
12. Lawdy Mama (version 1, traditionnel) Clapton Out-takes 2:00
13. Blue Condition (version alternative) Baker Out-takes 3:13
14. Strange Brew Clapton, Pappalardi, Collins BBC recordings 3:00
15. Tales of Brave Ulysses Clapton, Sharp BBC recordings 2:55
16. We're Going Wrong[notes 3] Bruce BBC recordings 3:25
17. Born Under a Bad Sign Booker T. Jones, William Bell BBC recordings 3:03
18. Outside Woman Blues Reynolds BBC recordings 3:18
19. Take It Back[notes 4] Bruce, Brown BBC recordings 2:17
20. Politician Bruce, Brown BBC recordings 3:59
21. SWLABR Bruce, Brown BBC recordings 2:32
22. Steppin' Out[notes 5] James Bracken BBC recordings 3:37

Musiciens[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Chris Welch, Cream : Ginger Baker, Jack Bruce, Eric Clapton, the legendary sixties supergroup, Londres, Miller Freeman/Balafon,‎ 2000, 1e éd., 192 p. (ISBN 9780879306243)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. (en) « Cream, Disraeli Gears » par Stephen Thomas Erlewine sur le site Allmusic.com
  2. Welch 2000, p. 111
  3. (en) First US show for Cream and The Who that most fans don't know about, Songheads, 1 août 2009.
  4. (en) Eric Clapton Interview, HOEPLA Television Show, VPRO Television, Pays-Bas, 28 juillet 1967.
  5. Cream: Disraeli Gears, Classic Albums on VH1, 3 novembre 2006.
  6. (en) « The RS 500 Greatest Albums of All Time », Rolling Stone Magazine,‎ 18 novembre 2003 (consulté le 19 mars 2009)
Notes
  1. Enregistré le 3 avril 1967 aux Atlantic Studios
  2. Enregistré le 15 mars 1967 aux Ryemuse Studios, Londres
  3. Enregistré le 30 mai 1967, diffusé le 3 juin sur BBC Light Programme
  4. Enregistré le 24 octobre 1967, diffusé le 29 octobre sur BBC Radio 1
  5. Enregistré le 9 janvier 1968, diffusé le 14 janvier sur BBC Radio 1

Notes[modifier | modifier le code]