Enniskillen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enniskillen (Inis Ceithleann)
Image illustrative de l'article Enniskillen
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Irlande du Nord
Comté Comté de Fermanagh
Démographie
Population 13 599 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 54° 20′ 42″ N 7° 38′ 24″ O / 54.345, -7.6454° 20′ 42″ Nord 7° 38′ 24″ Ouest / 54.345, -7.64  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Enniskillen (Inis Ceithleann)

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Enniskillen (Inis Ceithleann)
Liens
Site web http://www.enniskillen.com

Enniskillen (Inis Ceithleann en irlandais) est la plus grande ville du comté de Fermanagh en Irlande du Nord. Elle est localisée au centre du comté, sur le fleuve Erne. C’est une ville insulaire qui sépare les parties haute et basse du Lough Erne.

Au dernier recensement 2001, la population s’élevait à 13 599 habitants. Enniskillen est également le siège du gouvernement local du District Council de Fermanagh.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Le sud du comté de Fermanagh avait la particularité d’avoir de nombreux lacs, servant de protection naturelle contre toute attaque. Les Maguire faisaient régner l’ordre grâce notamment à leur flottille de 1 500 bateaux. La ville assurait la liaison principale entre deux des quatre provinces : l’Ulster et le Connaught. Au début du XVIIe siècle, les grands chefs des clans irlandais connurent une défaite mémorable et furent obligés de fuir (Flight of Earls en 1607). La région fut alors colonisée par la Couronne d’Angleterre et Enniskillen devint la capitale. Bastion loyaliste, les troupes anglaises combattirent et mirent en échec les troupes irlandaises en 1641 puis en 1689.

Au XIXe siècle, avec les luttes de la Land League et la réforme agraire, le Comté redevint majoritairement catholique et nationaliste. Après la partition de l’île en 1922, le comté fut rallié à l’Irlande du Nord, malgré une majorité nationaliste et républicaine. Les Britanniques supprimèrent la proportionnelle, utilisèrent la technique du « gerry-mandering », ce qui permirent aux loyalistes d’obtenir la majorité et de la garder jusqu’en 1968. À partir de cette date, le mouvement des droits civiques obtint le « one man, one vote » et la représentation du compté redevint nationaliste.

Les troubles[modifier | modifier le code]

Pendant la seconde moitié de XXe siècle, la ville fut le théâtre privilégié des « troubles ». En 1981, Bobby Sands, républicain irlandais, membre de l’IRA provisoire, député du Sinn Féin et gréviste de la faim, fut élu à la Chambre des Communes. L'incident le plus important fut connu sous le nom de Remembrance Day Bombing (le 8 novembre 1987), dans le lequel onze personnes trouvèrent la mort sous les bombes de l’IRA provisoire.

Monuments et lieux de visite[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

  • Gary Beckett, footballeur
  • Samuel Beckett, dramaturge, élève de Portora Royal School
  • Roy Carroll, gardien de but de Derby County
  • Adrian Dunbar, acteur
  • Neil Hannon, chanteur et compositeur de chansons, élève de Portora Royal School
  • Frank Hoy, lutteur professionnel
  • David Robinson, photographe et éditeur, élève de Portora Royal School
  • Edouard Kernan, évêque catholique
  • Kyle Lafferty, footballeur professionnel
  • Charles Lawson, acteur
  • Henry Francis Lyte, compositeur d'hymne, élève de Portora Royal School
  • Nial Fulton, producteur de films et de téléfilms, élève de Portora Royal School
  • Michael McGovern, gardien de but
  • Kieran McKenna
  • Ciarán McMenamin, acteur de TV
  • Frank Ormsby, poète
  • Seán Quinn, entrepreneur et homme le plus riche de l'Irlande (à l'origine de Derrylin)
  • Duc de Westminster
  • Oscar Wilde, satirique et dramaturge, élève de Portora Royal School
  • Conor Doherty, athlète professionnel, élève de St Michaels College.
  • Aidan O'Brien

Population[modifier | modifier le code]

Enniskillen est considérée comme ville moyenne par les statistiques de Ni et l'agence de recherches (NISRA) avec 13 599 habitants. 23,2 % de la population totale ont entre 0 à 16 ans et 17,4 % ont entre 60 ans et plus. 48,1 % sont des hommes et 51,9 % sont des femmes.

La religion majoritaire est le Catholicisme, représentée par 61,5 % de catholiques et seulement 36,3 % de protestants.

5,2 % de la population active (personnes âgées 16-74 ans) est sans emploi.

Éducation[modifier | modifier le code]

Écoles primaires[modifier | modifier le code]

  • Erne Integrated Primary school
  • Model primary school
  • Holy Trinity Primary School
  • Jones Memorial Primary School

Écoles secondaires[modifier | modifier le code]

  • Erne Integrated College
  • Devenish College
  • Enniskillen Collegiate
  • Portora Royal School
  • Mount Lourde's Convent Grammar School
  • St Michael's College
  • St Fanchea's College
  • St Joseph's College
  • The Collegiate

Universités[modifier | modifier le code]

  • Enniskillen College of Agriculture, Food and Rural Enterprise
  • Fermanagh College

Jumelage[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]