Galway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galway (homonymie).
Galway
Gaillimh
________
Laudatio Ejus Manet In Seculum Seculi
« L'éloge demeure à jamais »
Blason de Galway
Héraldique
Drapeau de Galway
Drapeau
Image illustrative de l'article Galway
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Province Connacht
Comté Comté de Galway
Maire (Mayor) Hildegarde Naughton (Fine Gael)
2011-2012
Immatriculation G
Démographie
Population 75 529 hab. (2010)
Densité 1 494 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 16′ 22″ N 9° 02′ 30″ O / 53.2729, -9.041853° 16′ 22″ Nord 9° 02′ 30″ Ouest / 53.2729, -9.0418  
Superficie 5 057 ha = 50,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte administrative d'Irlande
City locator 14.svg
Galway

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte topographique d'Irlande
City locator 14.svg
Galway
Liens
Site web http://www.galwaycity.ie

Galway (en irlandais : Gaillimh) est une ville de la province de Connacht, dans le comté de Galway, sur la côte ouest de l’Irlande. Son nom vient de la rivière Corrib (Gaillimh) qui traverse la ville. Elle est également surnommée la « ville des tribus » en référence aux quatorze tribus qui se partageaient la ville à l'époque anglo-normande.

La population de la ville s'élève à 71 983 habitants en 2006[1]. L'agglomération de Galway est la quatrième du pays par le nombre d'habitants, après celles de Dublin, de Cork et de Limerick. C'est une ville étudiante très touristique en été, célèbre pour ses festivals.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de Galway en 1651 (le nord se trouve à gauche)

Dún Bhun na Gaillimhe (le Fort à l’embouchure de la Corrib) fut construit en 1124 par le Roi du Connacht Tairrdhelbach mac Ruaidhrí Ua Conchobhairs (Turlach O Connor). Lors de l'invasion anglo-normande du Connacht des années 1230, le fort de Galway fut capturé par Richard de Burgh qui dirigeait l'invasion.

La ville s’étendit autour du fort à l’intérieur de murs défensifs. Pendant longtemps Galway eut maille à partir avec les populations gaéliques des environs. Sur une inscription sur la Porte Ouest construite en 1562 on peut lire « Des féroces O’Flaherty puisse Dieu nous protéger ». Les Irlandais des environs ne pouvaient pas circuler librement dans les rues de la ville (contrairement aux anglo-irlandais qui en étaient les citoyens).

Pendant le Moyen Âge, la ville fut gouvernée par une oligarchie de quatorze familles de commerçants (12 d’origine anglo-normande et 2 d’origine irlandaise), les Tribus de Galway. La ville prospéra grâce au commerce international et devint petit à petit le principal port de commerce avec l’Espagne et la France.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Galway et ses environs est de 72 729 habitants (basée sur le recensement 2006 effectué par le CSO)[2]. Si le taux de croissance actuel continue, la population de la ville atteindra 100 000 habitants avant 2020. La ville de Galway, en ne tenant compte que de la population intramuros, est la troisième plus grande zone urbaine de l'Etat d'Irlande, et la cinquième de l'île.

Au recensement de 2002, 16,3 % de la population était âgée de 0 à 14 ans, 75,5 % se situaient dans la catégorie des 15 à 64 ans et 8,2 % avaient franchi la barre des 65 ans. 52,9 % de la population sont des femmes et 47,1 % sont des hommes[3].

La croissance démographique de la ville a été très forte ces 20 dernières années. L'étalement urbain est particulièrement visible avec la construction de nombreux lotissements aux abords de la ville ainsi que des zones commerciales à l'américaine.

Économie[modifier | modifier le code]

Galway, la capitale du Connacht, est la quatrième plus grande ville en République irlandaise après Dublin, Cork et Limerick. La ville a connu une croissance très rapide ces dernières années. Galway a une économie locale forte avec des secteurs importants comme l'industrie manufacturière, le tourisme, la vente au détail et la distribution, l'enseignement, les services de santé, les services financiers (banques, assurances), le bâtiment.

Shop Street, la voie publique de la ville.

La plupart des actifs travaillent dans le commerce, mais un grand nombre de personnes sont employées dans l'industrie manufacturière. Un bon nombre des industries et des usines de Galway appartiennent au secteur de la haute technologie, en raison du boom économique qui a fait connaitre l'Irlande comme étant le Tigre celtique. Le tourisme est aussi d'importance majeure à la ville, qui avait plus de 2,1 millions de visiteurs en 2000 et a produit le revenu de plus de 400 millions d'euros[4].

Secteur d'emploi[5] Nombre d'employés en 2002 Proportion
Agriculture et extraction 200 1 %
Bâtiment et construction 1 686 6 %
Fabrication, électricité, gaz et eau 4 679 17 %
Commerce 7 615 27 %
Transport 1 199 4 %
Administration publique et sécurité 1 452 5 %
Tertiaire 5 552 20 %
Autres 5 805 21 %
Total 28 188 100 %

À voir à Galway[modifier | modifier le code]

Cathedral of Our Lady Assumed into Heaven and St Nicholas, la cathédrale catholique de Galway

La ville a été influencée par les Espagnols comme en témoigne par exemple la fameuse Spanish Arch.

  • La Cathédrale de Notre-Dame de l'Assomption et de Saint-Nicolas est, depuis sa consécration en 1965, le plus imposant bâtiment de la ville. Elle a été construite à l'emplacement de l'ancienne prison du comté, célèbre pour sa rigueur envers les prisonniers. On y trouve des fresques d'inspiration hiberno-saxonne et un plafond en bois ouvragé. Son énorme volume intérieur témoigne de l'importante fréquentation des messes, encore de nos jours.
  • Le musée de Galway (City Museum) est principalement consacré au folklore, aux coutumes et traditions de la ville. Il permet de découvrir des antiquités de toutes sortes en relations avec l'histoire de Galway, comme des outils agricoles, des pièces d'anciennes machines, de l'équipement militaire, des objets datant du Moyen Âge, une série de sculptures datant du XVIIe siècle, etc.
  • Le musée Nora Barnacle est un petit musée (ouvert seulement pendant l'été) dédié à James Joyce, un des plus grands écrivains irlandais. Le musée se situe dans l'ancienne maison de Nora Barnacle, la femme de l'artiste.
  • Lynch's Castle est un ancien hôtel particulier situé au croisement de Shop Street et d'Abbey Gate Street Upper. Ce bâtiment est un très bon exemple d'intégration des constructions anciennes dans la ville moderne : il est actuellement occupé par une banque.
  • Le tribunal et Hôtel de ville (Court House & Town Hall). Le tribunal du comté date de 1818, mais les quelques restaurations qui ont été effectuées n'ont pas dénaturé le bâtiment. Tout à côté, l'Hôtel de ville faisait auparavant office de tribunal. Ce n'est que depuis 1901 qu'il remplit cette fonction. De temps en temps, il servait aussi de salle de théâtre.
St. Nicholas Church, la plus grande église médiévale d'Irlande
  • St. Nicholas' Collegiate Church est la plus grande église médiévale d'Irlande encore en activité[6]. Elle a été fondée en 1320, grâce à la famille Lynch, en l'honneur de Saint Nicolas de Myra, saint patron des marins. Elle aurait reçu la visite de Christophe Colomb en 1477[7]. Cette église anglicane a consacré la première union homosexuelle d'Irlande en septembre 2002[8].
  • Le moulin du pont (Bridge Mills) est situé juste après le pont d'O'Brien, au-dessus du fleuve Corrib. Ce bâtiment avec sa façade en pierre restaurée est vieux de 430 ans et surplombe les bâtiments des alentours. Il abrite un centre commercial avec des magasins minuscules. Le moulin du pont fête ses origines médiévales pendant les mois d'été avec des banquets médiévaux, des costumes d'époque, ainsi que des divertissements typiques de cette période.
  • Le pont de Salmon Weir. Le pont du barrage de saumons (traduit textuellement) a été construit en 1818 dans le but de relier le tribunal au site de la cathédrale, mais aussi pour effectuer un raccordement avec la route principale du Connemara.
  • Le festival de musique de Galway (Galway Early Music Festival) a lieu chaque année à Galway vers la mi-mai pendant trois jours. Il célèbre les différentes cultures de l'Europe du XIIe siècle au XVIIIe siècle.
  • Le festival de l'Huître à Galway. Galway est réputée pour produire les meilleurs fruits de mer de tout le pays[9]. Ce festival à réputation internationale[10] a lieu chaque année le troisième week-end de septembre.
  • Galway Races. Fin juillet-début août, la ville est envahie par des milliers d'Irlandais venus assister aux courses de chevaux. Cette réunion hippique est la première du pays par son importance et la deuxième de toutes les îles britanniques[11]. En 2005 plus de 200 000 personnes ont assisté à cette manifestation qui dure une semaine[12]. Une grande majorité des Galwaygians quittent la ville pendant cette période pour fuir le chaos engendré par une telle affluence.

Éducation[modifier | modifier le code]

Dans Galway, on trouve deux institutions d'enseignement supérieur. L'Université nationale d'Irlande et l'Institut de Galway-Mayo de technologie. L'Institut de technologie, outre ses deux campus intégrés à la ville, possède d'autres campus à Castlebar, Mountbellew et Letterfrack. En 2002, il y avait 27 écoles primaires et 11 collèges d'enseignement général dans Galway[13].

Transports et infrastructures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Aéroport de Galway.

L'Aéroport de Galway est situé à 6 km à l'est de la ville, à Carnmore (à mi-chemin entre Oranmore et Claregalway). Des services ont été prévus, connectant ainsi Galway aux autres aéroports majeurs d'Irlande et aux aéroports majeurs de Grande-Bretagne. Il existe quelques vols à destinations de l'Europe continentale.

Deux sociétés exploitent des réseaux de bus urbains. La première se nomme Bus Éireann et la seconde qui est la ville de Galway elle-même. La première compagnie exploite huit lignes de bus, ainsi que dix-sept services soit locaux, soit ruraux, ou soit de banlieue partout dans le comté et enfin elle traite douze lignes de Voie express dans tout le pays de Galway. La ville de Galway quant à elle exploite quatre itinéraires.

La gare principale de Galway se nomme Ceannt. Elle fut ouverte le 1er août 1851[14] et a été rebaptisée en l'honneur d'Eamonn Ceannt en 1966. La gare est sur le point d'être complètement rénovée et améliorée[15]. Le Grand Chemin de fer Occidental a atteint Galway en 1851, donnant à la ville une ligne principale directe à la Gare Broadstone de Dublin.

Trois routes principales nationales desservent la ville : la N17 du Nord (Tuam, Sligo, Donegal), la N6 de l'Est (Athlone, Dublin) et la N18 du Sud (Shannon Ville, Limerick et Cork). L'autoroute M4 connecte Dublin à Kinnegad et l'autoroute M6 connecte Kinnegad à Athlone ; le travail d'extension de l'autoroute M6 à Galway est en route. Avant 2015, l'autoroute Galway-Dublin ainsi que Galway-Limerick puis Galway-Tuam seront des autoroutes à quatre voies de haute qualité. De plus, un périphérique de la ville de Galway devrait être complet avant 2015[16]. La circulation peut toutefois s'avérer difficile aux abords de la ville du fait des migrations pendulaires (heures de bureau).

Galway est un grand port central de la côte ouest de l'Irlande. Le port peut être utilisé par des navires atteignant jusqu'à 10 000 tonnes et les docks intérieurs peuvent accueillir jusqu'à neuf navires simultanément. Le port de Galway peut voir des changements majeurs par la suite.

Un ferry transporte des passagers et du fret régulièrement entre Galway et les îles Aran. Ces îles ont aussi des liaisons régulières avec les villes de Rossaveal et Doolin, qui sont physiquement plus proche, mais beaucoup plus petites en taille.

La zone portuaire a été restructurée pour accueillir en 2009 la halte de la course Volvo Ocean Race. C'est un des plus grands événements de la ville, qui permet par la même occasion de découvrir Galway.

Médias[modifier | modifier le code]

Galway peut recevoir toutes les émissions de radio nationales et les stations de télévision, aussi bien par câble que par satellite.

Un des principaux titres de la presse du comté de Galway est la Connacht Tribune, qui imprime trois titres chaque semaine. On trouve aussi la Connacht Sentinel tous les mardi, ainsi que la Tribune de Galway qui est un hebdomadaire réalisé par la ville tous les vendredis.

Un autre journal basé à Galway est The Galway Advertiser, un journal gratuit imprimé chaque jeudi avec une moyenne de 60 pages et une impression de 70 000 exemplaires. Ce journal cible les adultes de 18 à 35 ans. Il rend compte de l'actualité, des divertissements locaux et du sport.

La chaîne câblée City Channel, qui était à l'origine basée à Dublin, dispose maintenant d'une version spécifique pour Galway.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Galway est jumelée avec :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :