Doseone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Doseone

Description de l'image  Doseone.jpg.
Informations générales
Nom Adam Drucker
Naissance (36 ans)
Activité principale Rappeur, chanteur, producteur
Activités annexes Poète
Genre musical Hip-hop alternatif, rock indépendant
Instruments Voix, sampler, synthétiseur, claviers
Années actives 1997–présent
Labels anticon.
Mush Records
Big Dada
Lex Records
Alien Transistor
Site officiel Doseone sur Myspace

Doseone, de son vrai nom Adam Drucker, ( – ), est un rappeur, chanteur et producteur américain. Il est l'un des fondateurs du label anticon.. Avec Jel, il forme le duo Themselves. Il a également été membre des groupes Deep Puddle Dynamics, Greenthink, Clouddead, Subtle et 13 & God.

Carrière[modifier | modifier le code]

Doseone est connu pour ses nombreuses collaborations avec des membres du label anticon.. Il a également travaillé avec de nombreux artistes parmi lesquels Mr. Dibbs, Aesop Rock, Slug, Sole, Alias, Odd Nosdam, Why?, Fog, Boom Bip, The Notwist, Mike Patton ou encore TTC.

Il est aussi l'auteur de plusieurs albums solo, dont un de spoken word, intitulé Soft Skulls, et un autre, The Pelt, comprenant un CD et un livre de poésie[1].

Au début de sa carrière, en 1997, Doseone a participé à une battle freestyle avec Eminem, alors inconnu, lors du festival Scribble Jam[2].

Doseone est également un artiste : il a travaillé sur les pochettes de nombre de ses albums ainsi que sur celle de l'album de Jel, Soft Money, en 2006.

Il s'est aussi essayé à l'animation, participant à la série NOTGarfield qui met en scène les personnages de la bande dessinée Garfield dans des situations surréalistes Dada.

En juin 2012, il a été annoncé que la chaîne Adult Swim a commandé un pilote d'une série d'animation intitulée Mars Safari dans laquelle la bande originale sera réalisée par Doseone et Jel. Doseone devrait également prêter sa voix, aux côtés de Steve Little et de Carl Weathers, au personnage Emilio[3].

Style[modifier | modifier le code]

Doseone est connu pour sa voix aiguë et haut perchée et son rap polyrythmique et rapide.

Ses paroles abordent des sujets comme l'enfance, la nature mais aussi la vie américaine. Sur scène, il chante, rappe et joue également du synthétiseur, des claviers ou utilise un sampler.

Un personnage récurrent apparaît dans une grande partie de son travail : il s'agit d'un homme du nom de Hour Hero Yes. Il est mentionné dans la chanson Ghostwork de 13 & God, aussi bien que dans les albums du groupe Subtle. Les pochettes de disques et vidéos suggèrent que Hour Hero Yes est un homme chauve dont le visage est rayé de noir et de blanc. Lors des concerts de Subtle, ce personnage est représenté par un buste qui est la pièce maîtresse de la scène. Sur la couverture de For Hero: Pour Fool, il apparaît portant un uniforme militaire ancien, les cheveux représentés par des flammes.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album en collaboration[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Circle (avec Boom Bip)

Avec Deep Puddle Dynamics[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Rainmen
  • 1999 : The Taste of Rain... Why Kneel?
  • 2002 : We Ain't Fessin' (Double Quotes)

Avec Greenthink[modifier | modifier le code]

  • 1998 : It's Not Easy Being...
  • 1999 : Blindfold

Avec Clouddead[modifier | modifier le code]

  • 2000 : apt. A
  • 2000 : and all you can do is laugh.
  • 2001 : I promise never to get paint on my glasses again.
  • 2001 : JimmyBreeze
  • 2001 : (cloud dead number five)
  • 2001 : Bike
  • 2001 : Clouddead
  • 2001 : The Peel Session
  • 2002 : The Sound of a Handshake b/w This About the City
  • 2004 : Ten

Avec Themselves[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Joyful Toy of a 1001 Faces
  • 1999 : Them
  • 2002 : This About the City Too...
  • 2002 : The No Music
  • 2003 : The No Music of AIFFS
  • 2003 : Live
  • 2004 : P.U.S.H.
  • 2005 : Live II
  • 2009 : The Free Houdiniéé
  • 2009 : CrownsDownéé
  • 2010 : CrownsDown & Company

Avec Subtle[modifier | modifier le code]

13 & God[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Men of Station
  • 2005 : 13 & God
  • 2008 : Live in Japan
  • 2011 : Oldage
  • 2011 : Own Your Ghost

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Interview with Doseone », The Believer (consulté le 21 septembre 2012)
  2. (en) « Interviews: Doseone », Pitchfork (consulté le 21 septembre 2012)
  3. (en) « Doseone: Interview », Tiny Mix Tapes (consulté le 21 septembre 2012)