Déchant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Discantus (ensemble).

Dans la musique médiévale, le déchant ou discantus est un style musical vocal et sacré, et aussi un procédé d'écriture polyphonique. Il consiste en l'adjonction d'un contrechant, non plus au-dessous du fragment de plain-chant (comme dans l'organum primitif) mais au-dessus. À partir du XIe siècle, il se distingue de l'organum parallèle.

  • La partie grave — c'est-à-dire la voix principale, ou vox principalis — prend le nom de cantus firmus, ou de ténor. La partie aiguë — c'est-à-dire la voix organale, ou vox organalis — prend le nom de discantus ou cantus, c'est-à-dire le « déchant » proprement dit, celui-ci pouvant être improvisé ou composé.
Le mot discantus sera conservé jusqu'à la Renaissance, pour désigner la partie supérieure — le futur soprano — d'une composition polyphonique.
  • Le placement du discantus à la partie supérieure de l'édifice fait accéder celui-ci au statut de mélodie principale, tandis que la mélodie grégorienne passe à la basse, donc au second plan : ce mouvement de bascule en faveur de l'invention est la première caractéristique du déchant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]