Cypraeidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Cypraeidae constituent une famille de mollusques gastéropodes, de l'ordre des Littorinimorpha.

Présentation[modifier | modifier le code]

Porcelaine tigre (Cypraea tigris) partiellement couverte par son manteau.
Porcelaine érodée (Erosaria erosa)

La famille des Cypraeidae est une des plus vastes familles de gastéropodes (elle comprend 48 genres et plus de 250 espèces[1]), une des plus célèbres aussi puisque c’est celle des fameuses « porcelaines ». Les porcelaines sont des « coquillages » (mollusques gastéropodes marins proches des escargots) pourvus d'une coquille enroulée en spirale. La coquille a généralement une forme de demi-coque ovoïde avec ou sans bords calleux. Sur sa face inférieure se trouve une ouverture étroite aux lèvres denticulées. Chez les Cypraeidae, la spirale est uniquement interne et donc invisible de l'extérieur, et l'aspect visuel semble celui d'un casque allongé et presque parfaitement symétrique, dont la face inférieure est plate et presque fermée, avec une ouverture étroite et allongée généralement dentelée. Cependant, l'examen radiographique des coquilles ou la simple découverte de coquilles brisées permet de constater que l'intérieur est bel et bien en forme de spirale enroulée. Chez les spécimens vivants, un manteau de chair plus ou moins colorée recouvre en fait cette coquille.

La majorité des espèces se trouve dans les mers chaudes, généralement à faible profondeur[2]. Elles peuvent être herbivores, mais la majorité, carnivore, se nourrit d’anémones, d’éponges, d’ascidies, de cadavres de mollusques ou d’œufs de gastéropodes[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Histoire scientifique[modifier | modifier le code]

Cette famille a été créée par Constantine Samuel Rafinesque (1783-1840) en 1815. Elle a été liée autrefois aux familles proches des Ovulidae et des Triviidae qui sont parfois encore également dénommés « porcelaines ».

Plusieurs centaines d'espèces ont historiquement été attribuées aux genres Cypraea et Monetaria, mais les travaux des biologistes modernes (notamment depuis l'entre-deux-guerres) ont permis de reclasser une bonne partie de ces espèces dans plusieurs dizaines de nouveaux genres.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (7 avril 2014)[1] :


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b World Register of Marine Species, consulté le 7 avril 2014
  2. (en) T.C. Foin, « Plate Tectonics and the Biogeography of the Cypraeidae (Mollusca: Gastropoda) », Journal of Biogeography, vol. 3, no 1,‎ 1976 (lire en ligne).
  3. (en) (coll.), « Cowries », dans International Wildlife Encyclopedia (lire en ligne).