Croix des évadés 1940-1945

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Croix des évadés 1940-1945
Illustration.
Avers
Croix des évadés 1940-1945
Conditions
Décerné par Drapeau de la Belgique Belgique
Type Décoration de guerre
Décerné pour Acte patriotique suivant une évasion d'un emprisonnement ou du territoire ennemi
Éligibilité Citoyens belges
Détails
Statut Plus décernée
Campagne Seconde Guerre mondiale
Statistiques
Création 25 février 1944
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant

La Croix des évadés 1940-1945 (néerlandais : Kruis der Ontsnapten 1940–1945) était une décoration belge de temps de guerre créée par arrêté du gouvernement belge en exil à Londres le 25 février 1944. Elle était décernée aux citoyens belges qui, durant la Seconde Guerre mondiale, s'étaient évadés de la Belgique occupée, d'un autre territoire occupé ou d'Allemagne et qui, suite à leur évasion, s'étaient prouvés par un acte patriotique en se joignant à un groupe de la résistance, ou avaient été emprisonnés pour un minimum de trois mois suite à un acte patriotique, ou avaient voyagé clandestinement dans le but de participer à une action patriotique belge contre l'ennemi. Les prisonniers de guerre évadés étaient aussi éligibles à la croix s'ils rencontraient ce dernier critère.

Les critères d'attribution de la croix furent plus tard amendés pour inclure les évadés de territoires non occupés qui firent leur chemin jusqu'au Royaume Uni pour continuer les combats contre l'ennemi occupant. Ceci incluait les Belges qui furent sauvés des plages de Dunkerque entre le 28 mai et le 2 juin 1940 et ceux qui, avant le 1er novembre 1940, s'étaient évadés de la France non occupée ou de l'Afrique française du Nord.

Insigne[modifier | modifier le code]

La Croix des évadés 1940-1945 était un croix pattée d'une largeur de 39 mm avec des rayons de 7 mm radiants entre ses bras. Son avers portait un bouclier central large de 14 mm et d'une hauteur de 18 mm arborant un lion rampant superposé à des barreaux de prison. La croix était unie face, son revers était dépourvu de toute image ou inscription.

La Croix des évadés 1940-1945 était suspendue d'un anneau à un ruban vert de soie moirée d'une largeur de 37 mm avec une bande centrale noire de 6 mm de large et deux bandes noires de 3 mm de large situées à 6 mm des rebords du ruban.

Récipiendaires illustres (liste partielle)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du gouvernement belge en exile à Londres du 25 février 1944 créant la Croix des évadés 1940-1945
  2. La liste des récipiendaires provient des nécrologies de ces derniers sur le site ARS MORIENDI cité plus bas

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Quinot H., 1950, Recueil illustré des décorations belges et congolaises, 4e Édition. (Hasselt)
  • Cornet R., 1982, Recueil des dispositions légales et réglementaires régissant les ordres nationaux belges. 2e Ed. N.pl., (Bruxelles)
  • Borné A.C., 1985, Distinctions honorifiques de la Belgique, 1830-1985 (Bruxelles)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]