Crazy Frog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crazy Frog à Sydney.

Crazy Frog (littéralement : grenouille folle en anglais) est un personnage de grenouille anthropomorphe en image de synthèse utilisé dans différents morceaux de musique.

Le personnage tire son origine d'un bruitage du suédois Daniel Malmedahl, imitant vocalement des bruits de mobylette, diffusé sur le web en 1997. En 2003, un autre suédois, Erik Wernquist, accompagne le son avec une animation de grenouille et appelle sa vidéo « The Annoying Thing » (« la chose énervante »). Repéré par la société Jamba!, le personnage est alors repris pour accompagner différents morceaux de musique et prend le nom de Crazy Frog.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1997, un jeune suédois, Daniel Malmedahl, réalise un bruitage où il s'amuse à imiter vocalement des bruits de mobylette[1]. Diffusé sur le web, son imitation connait suffisamment de succès pour qu'un producteur lui propose de la reproduire à la télévision. En 2003, Erik Wernquist, un autre suédois, décide d'accompagner ce bruitage avec une animation en image de synthèse mettant en scène une grenouille qu'il baptise « The Annoying Thing »[1].

Quelques jours plus tard, la société allemande Jamba!, spécialisée dans les services de personnalisation de téléphonie mobile, rachète les droits aux deux créateurs pour reprendre le personnage à leur compte[1].

Diffusée sur internet via les réseaux peer to peer, l'animation a eu un grand succès et la musique a été reprise par plusieurs DJs[réf. nécessaire]. Début 2005, un duo de producteurs allemands a enregistré un remix dance basé sur la sonnerie de téléphone, une reprise de Axel F composée en 1984 par Harold Faltermeyer pour le film Le Flic de Beverly Hills. Elle s'est alors classée numéro un des ventes de singles dans plusieurs pays européens.

L'engouement autour de cette sonnerie a été tel que divers produits dérivés ont vu le jour, dont des jeux vidéo : Crazy Frog Racer, Crazy Frog Racer 2. Crazy Frog a aussi sorti deux CD, Crazy Hits et More Crazy Hits. De plus, un DVD a aussi vu le jour regroupant tous les clips de Crazy Frog. Le DVD s'appelle Crazy Video Hits.

En février 2005, suite à la campagne publicitaire de Jamba!, l'organisation britannique Advertising Standards Authority (ASA) provoque une controverse en protestant contre les parties génitales apparentes de Crazy Frog[2].

En juillet 2009, le troisième album de la grenouille folle est distribué dans les bacs. Intitulé Everybody Dance Now il se compose de 19 titres et inclus en cadeau un badge collector à l'effigie du personnage.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Album Meilleure position Certifications Ventes
Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de l’Irlande Drapeau de la France Drapeau de l'Australie Drapeau de l'Allemagne Drapeau de Nouvelle-Zélande Drapeau des États-Unis Drapeau du Danemark Drapeau des Pays-Bas Drapeau de la Norvège Drapeau de la Suisse Drapeau de la Finlande Drapeau de la Belgique Drapeau de l'Autriche Drapeau de l'Italie Drapeau du Portugal Drapeau de la Suède
2005 Crazy Frog Presents Crazy Hits 5 13 4 22 6 1 19 2 72 16 4 1 2 2 13 2 6
2006 Crazy Frog Presents More Crazy Hits 64 8 38 17 20 40 1 11 14 14 1 6 31 23 19
2009 Everybody Dance Now 23

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure position Album
Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Canada Canada Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau de l'Australie Australie Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Drapeau de l’Irlande Irlande Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau de la France France Drapeau de la Belgique Belgique Europe
2005 Axel F
50
2
1
1
1
1
3
1
1
1
Crazy Frog Presents Crazy Hits
Popcorn
12
11
1
14
35
1
11
4
Jingle Bells/U Can't Touch This
5
4
1
11
5
2
2
2006 We Are the Champions (Ding a Dang Dong)
11
13
23
13
1
10
2
Crazy Frog Presents More Crazy Hits
Last Christmas
16
30
19
16
16
19
20
2
2007 Crazy Frog in the House
22
12
38
35
2009 Daddy DJ
4
14
Everybody Dance Now
Cha Cha Slide
18

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Julien Bellver, Crazy Frog, le fabuleux destin d'une sonnerie mobile, Mobiles Magazine, n° 85, juillet-août 2005, p. 23.
  2. Daniel Farey-Jones, Crazy Frog can keep his ding-ding di-di-ding ASA says, BrandRepublic, 2 février 2005, (page cosultée le 4 avril 2013).
  3. ╚2M╩ – гНКНРНИ Х ОКЮРХМНБШИ ЮКЭАНЛ Б пНЯЯХХ – International 2005. 2m-online.ru. Retrieved on 6 July 2011.
  4. Everybody Dance Now: Crazy Frog: Amazon.fr: Musique. Amazon.fr (1 January 1970). Retrieved on 6 juillet 2011.