Cory Doctorow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cory Doctorow

Description de cette image, également commentée ci-après

Cory Doctorow en 2009

Activités Romancier, blogueur, journaliste, nouvelliste
Naissance 17 juillet 1971 (43 ans)
Toronto, Ontario, Drapeau du Canada Canada
Langue d'écriture Anglais canadien
Genres Science-fiction
Distinctions Prix Locus
Prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain
Prix Prometheus

Œuvres principales

Cory Doctorow, né le 17 juillet 1971 à Toronto en Ontario, est un blogueur, journaliste et auteur de science-fiction canado-britannique. Favorable à des lois sur le droit d'auteur moins contraignantes, il travaille pour l'organisation Creative Commons et milite à l'Electronic Frontier Foundation. La gestion des droits numériques, le pair-à-pair et la gratuité sont des thèmes récurrents de son œuvre. Il est coauteur du blog Boing Boing et a été classé parmi les personnalités les plus influentes du web par le magazine Forbes[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Cory Doctorow est né à Toronto en Ontario au Canada de parents enseignants trotskistes[2] et il a grandi dans une famille d'activistes juifs de gauche[3].

Son père est né dans un camp de réfugié en Azerbaïdjan[4] et encore enfant Cory Doctorow sera impliqué dans le mouvement de désarmement nucléaire et dans les campagnes de Greenpeace. Il reçoit une éducation libertaire et son diplôme de fin d'études secondaires de l’école alternative SEED Alternative School de Toronto. Il débute des études supérieures et les abandonne avant d'obtenir un diplôme[5].

En juin 1999, il fonde avec John Henson et Grad Conn la société de logiciel libre et pair-à-pair Opencola. La société est revendue en 2003 à Open Text Corporation située à Waterloo dans l'Ontario[6].

Il déménage pour Londres et travaille pendant quatre ans comme coordinateur des affaires européennes de l'Electronic Frontier Foundation[6] et aide à mettre en place le Open Rights Group. Il quitte en janvier 2006 pour écrire à temps plein.

Cory Doctorow s'est marié à Alice Taylor le dimanche 26 octobre 2008[7]. Ils ont une fille née en 2008 et appelée Poesy Emmeline Fibonacci Nautilus Taylor Doctorow[8].

Polémiques[modifier | modifier le code]

En janvier 2007 Cory Doctorow est critiqué pour avoir appelé à détruire l'œuvre Cloud Gate de Anish Kapoor située à Chicago[9],[10] à cause du système de paiement mis en place pour tout professionnel voulant faire des photos ou vidéos de l'œuvre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cory Doctorow commença à diffuser ses écrits à l'age de dix-sept ans[5].

Il publie ses écrits par les circuits conventionnels et propose aussi tous ses écrits sous licence Creative Commons sur son site. Ainsi il a édité son roman à grand succès Little Brother en 2008 sous licence Creative Commons[11].

Doctorow (à gauche) photographié lors de la Lift Conference de 2006 avec son amie Jasmina Tešanović (au centre) contributrice à Boing Boing et Bruce Sterling auteur cyberpunk.

Romans[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

Non traduits en français[modifier | modifier le code]

Cory Doctorow

Nouvelles[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

Non traduites en français[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

En 2009, Little Brother est nommé pour le prix Hugo du meilleur roman et gagne le prix Prometheus[14], le prix Sunburst[15] et le prix John Wood Campbell Memorial[16]. En 2013, Pirate Cinema gagne le prix Prometheus[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Cory Doctorow, Dans la dèche au royaume enchanté, préambule, édition Gallimard, collection Folio SF
  2. (en) Cory Doctorow, « About Cory Doctorow »,‎ 1er janvier 2006 (consulté le 9 août 2008)
  3. (en) Katherine MacDonald, « Strange Horizons »,‎ 31 mars 2003 (consulté le 22 décembre 2007)
  4. (en) « Azeri "donkey video" bloggers arrested »,‎ 2 septembre 2009 (consulté le 2 septembre 2009)
  5. a, b et c (en) Strahan, Jonathan, ed. (2010), Godlike Machines, Garden City, New York: Science Fiction Book Club, p.167 (ISBN 978-1-61664-759-9)
  6. a et b (en) « Cory Doctorow; USC Center on Public Diplomacy », Uscpublicdiplomacy.com,‎ 2007 (consulté le 16 novembre 2010)
  7. (en) « Boing Boing », Boing Boing,‎ 27 octobre 2008 (consulté le 27 octobre 2008)
  8. (en) Cory Doctorow, « Fine News », Boing Boing,‎ 3 février 2008 (consulté le 9 février 2008)
  9. (en) Post de Doctorow sur Boing Boing lue le 24 janvier 2007
  10. (en) Blog MTAA, Lu le 24 janvier 2007
  11. (en) « Little Brother Blog », Craphound.com,‎ 28 avril 2008 (consulté le 16 novembre 2010)
  12. (en) Roman Little Brother en version gratuite
  13. (fr) EnGooglés en version gratuite
  14. (en) « Libertarian Futurist Society », Lfs.org (consulté le 16 novembre 2010)
  15. (en) « 2009 Winners: The Sunburst Awards » (consulté le 30 septembre 2009)
  16. (en) « The John W. Campbell Memorial Award Listing », Worldswithoutend.com (consulté le 16 novembre 2010)
  17. (en) « 2013 Prometheus Award Winners », sur Locus (consulté le 23 juillet 2013)
  18. (en) « The Long List of Hugo Awards, 2000 », Nesfa.org (consulté le 16 novembre 2010)
  19. (en) « EFF: Yochai Benkler, Cory Doctorow, and Bruce Schneier Win EFF Pioneer Awards »
  20. (en) « White Pine Award list of winners » (consulté le 28 avril 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :