Comets de Houston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Houston Comets
Logo du club
Généralités
Date de fondation 1997
(disparition en 2008)
Couleurs Rouge, blanc et bleu à domicile
Rouge, bleu à l'extérieur
Salle Compaq Center
(1997-2003)
Toyota Center
(2004-2007)
Reliant Arena
(2008)

Les Comets de Houston (en anglais : Houston Comets, « les Comètes de Houston ») sont une ancienne franchise féminine de basket-ball américaine appartenant à la WNBA. Elle faisait partie des huit franchises originelles de la Ligue. Basée à Houston, au Texas, elle était liée au Rockets de Houston.

Historique[modifier | modifier le code]

Du 27 juin au 30 juillet 1998, les Comets établissent une série de 15 victoires consécutives. Ce record ne sera battu qu'en 2001 par les Sparks de Los Angeles avec 18 victoires de rang[1].

En 1998, les Comets enregistrent un bilan 27 victoires pour 3 défaites, soit un pourcentage de victoires de 90,0 % qui reste inégalé après la saison 2014. Les Comets sont la seule équipe à détenir la meilleure attaque de la ligue et la défense, pour un différentiel sur l'année 12,6 points qui n'est devancé que par leur saison 2000 avec 12,7 points[2]. Le trio Cynthia Cooper - Sheryl Swoopes - Tina Thompson (complété par Janeth Arcain) est l'un des plus dominants de l'histoire de la ligue.

La franchise texane est cédée par son propriétaire historique en 2007, puis de nouveau mise en vente lors de la saison 2008 pour 10 millions de dollars mais aucun acquéreur ne se manifeste, alors que le propriétaire se révèle peu solide. Le changement de salle en 2008 avait notamment désorienté les fans[3].

En décembre 2008, la WNBA annonce la fin de la franchise de Houston, quadruples championnes WNBA, faute de repreneur. La présidente de la ligue Donna Orender lui rend hommage : « Vous ne pouvez pas ignorer le fait que cette équipe a été le moteur qui a permis de lancer la Ligue ». Une draft de dispersion est alors organisée le 8 décembre 2008[4]. La dissolution des Comets fait douter de la viabilité de la WNBA[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saisons[modifier | modifier le code]

Maillots retirés[modifier | modifier le code]

Sheryl Swoopes en costume, avec des lunettes.
Sheryl Swoopes à la Maison blanche en 2001.

Joueuses célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mercury Watch: Follow Phoenix's Quest for WNBA Records », WNBA,‎ 30 juillet 2014 (consulté le 30 juillet 2014)
  2. Brian Martin, «  », WNBA (consulté le 13 septembre 2014)
  3. a et b «  We Have Heroes: The Story of Karen Bryant Part Four: Out of the Ashes », WNBA (consulté le 17 août 2014)
  4. « Disparition des Houston Comets », lequipe.fr (consulté le 30 juillet 2014)