Liberty de New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Liberty de New York
Logo du club
Généralités
Date de fondation 1997
Couleurs Bleu, Orange
Salle Madison Square Garden

Le Liberty de New York (en anglais New York Liberty, « la Liberté de New York ») est une franchise de Basket-ball féminin de la ville de New York, membre de la WNBA.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Liberty de New York fait partie des huit premières équipes de la WNBA, datant de la création de cette NBA féminine en 1997, et constitue aussi l'une des équipes les plus performantes de ce championnat, en effet, le New York Liberty a remporté le titre dans leur conférence en 1997, 1999, 2000 et 2002, mais n'a jamais remporté le titre de championnes WNBA malgré plusieurs finales disputées. Il évolue, à l'instar de leurs homologues masculins les Knicks au Madison Square Garden, à Manhattan. L'épique fait partie du holding Cablevision.

Non qualifié pour les séries éliminatoires en 2009, la franchise accueille la championne en titre Cappie Pondexter dans un échange à trois équipes entraînant le départ de Shameka Christon et Cathrine Kraayeveld, rejoignant son ancienne entraîneuse de la sélection américaine de 2008 Anne Donovan[1].

La française Émilie Gomis a joué pour la franchise.

Pour les saisons 2011, 2012 et 2013, le Liberty joue au Prudential Center de Newark en raison de travaux importants au Madison Square Garden[2].

Engagé en octobre 2012 pour remplacer John Whisenant en tant qu’entraîneur et manager général[3], Bill Laimbeer est remercié après deux saisons sans qualification aux play-offs (26 victoires-42 défaites)[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saisons[modifier | modifier le code]

Maillot retiré[modifier | modifier le code]

Aucun

Effectif 2014[modifier | modifier le code]

New York Liberty [5]
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Pivot 45 Drapeau des États-Unis Braxton, Kara 6 ft 6 in (1,98 m) Georgia
Arrière 17 Drapeau des États-Unis Carson, Essence 6 ft 0 in (1,83 m) Rutgers
Ailier 4 Drapeau des États-Unis Cash, Swin 6 ft 1 in (1,85 m) Connecticut
Pivot 31 Drapeau des États-Unis Charles, Tina 6 ft 4 in (1,93 m) Connecticut
Arrière 51 Drapeau de l'Espagne Cruz, Anna 5 ft 9 in (1,75 m)
Arrière 0 Drapeau des États-Unis Jeffery, Chucky 5 ft 10 in (1,78 m) Colorado
Arrière 4 Drapeau des États-Unis Lacy, Natasha 5 ft 10 in (1,78 m) UTEP
Ailier 1 Drapeau des États-Unis Milton-Jones, DeLisha 6 ft 1 in (1,85 m) Florida
Ailier 21 Drapeau des États-Unis Montgomery, Alex 6 ft 1 in (1,85 m) Georgia Tech
Ailier 33 Drapeau des États-Unis Pierson, Plenette 6 ft 2 in (1,88 m) Texas Tech
Arrière 23 Drapeau des États-Unis Pondexter, Cappie 5 ft 9 in (1,75 m) Rutgers
Arrière 14 Drapeau des États-Unis Rodgers, Sugar 5 ft 9 in (1,75 m) Georgetown
Arrière 4 Drapeau des États-Unis Williams, Kamiko 5 ft 11 in (1,8 m) Tennessee
Ailier 22 Drapeau des États-Unis Houston, Charde 6 ft 1 in (1,85 m) Connecticut
Ailier 23 Drapeau des États-Unis Young, Toni 6 ft 2 in (1,88 m) Oklahoma State
Pivot 24 Drapeau des États-Unis McKinney, Shanece 6 ft 4 in (1,93 m) LSU
Pivot 7 Drapeau des États-Unis Warley, Avery 6 ft 3 in (1,91 m) Liberty*
Entraineur
Assistants

Légende 
  • (C) Capitaine

Fin mai, Kara Braxton est remplacée par Shanece McKinney[6]. Blessée, Kamiko Williams est remplacée début juin par Avery Warley[7]. Toni Young remerciée la veille[8], le Liberty signe le 23 juin l'ailière Charde Houston[9]. Le 10 juillet, Swin Cash et De Lisha Milton-Jones (Dream) sont échangées[10]. Natasha Lacy est signée en juillet pour remplacer Chucky Jeffery[11]. Sous contrat mais préférant rester avec la sélection australienne, Leilani Mitchell est remerciée, ce qui la rend agent libre pour la prochaine saison[12]. Le Liberty ne se qualifie pas pour les plays-offs avec un bilan de 15 victoires pour 19 défaites en saison régulière[13].

Effectif 2013[modifier | modifier le code]

New York Liberty [14]
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Pivot 3 Drapeau des États-Unis Bone, Kelsey 6 ft 4 in (1,93 m) Texas A&M
Pivot 45 Drapeau des États-Unis Braxton, Kara 6 ft 6 in (1,98 m) Georgia
Arrière 17 Drapeau des États-Unis Carson, Essence 6 ft 0 in (1,83 m) Rutgers
Pivot 32 Drapeau des États-Unis Ford, Cheryl 6 ft 5 in (1,96 m) Louisiana Tech*
Meneur 5 Drapeau des États-Unis Mitchell, Leilani 5 ft 5 in (1,65 m) Utah
Ailier 21 Drapeau des États-Unis Montgomery, Alex 6 ft 1 in (1,85 m) Georgia Tech
Ailier 33 Drapeau des États-Unis Pierson, Plenette 6 ft 2 in (1,88 m) Texas Tech
Arrière 23 Drapeau des États-Unis Pondexter, Cappie 5 ft 9 in (1,75 m) Rutgers
Arrière 30 Drapeau des États-Unis Smith, Katie 5 ft 11 in (1,8 m) Ohio State
Arrière 4 Drapeau des États-Unis Williams, Kamiko 5 ft 11 in (1,8 m) Tennessee
Ailier 23 Drapeau des États-Unis Young, Toni 6 ft 2 in (1,88 m) Oklahoma State
Entraineur
Assistants

Légende 
  • (C) Capitaine

Effectif 2012[modifier | modifier le code]

New York Liberty
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Pivot 45 Drapeau des États-Unis Braxton, Kara 6 ft 6 in (1,98 m) Georgia
Pivot 52 Drapeau des États-Unis Cain, Kelley 6 ft 6 in (1,98 m) Tennessee
Arrière 17 Drapeau des États-Unis Carson, Essence 6 ft 0 in (1,83 m) Rutgers
Arrière 2 Drapeau des États-Unis Miller, Kelly 5 ft 10 in (1,78 m) Georgia
Meneur 5 Drapeau des États-Unis Mitchell, Leilani 5 ft 5 in (1,65 m) Utah
Ailier 21 Drapeau des États-Unis Montgomery, Alex 6 ft 1 in (1,85 m) Georgia Tech
Ailier 33 Drapeau des États-Unis Pierson, Plenette 6 ft 2 in (1,88 m) Texas Tech
Arrière 23 Drapeau des États-Unis Pondexter, Cappie 5 ft 9 in (1,75 m) Rutgers
Ailier 14 Drapeau des États-Unis Powell, Nicole 6 ft 2 in (1,88 m) Stanford
Pivot 15 Drapeau des États-Unis Vaughn, Kia 6 ft 4 in (1,93 m) Rutgers
Ailier 22 Drapeau des États-Unis Walker, DeMya 6 ft 3 in (1,91 m) Virginia*
Entraineur
Assistants
  • Monique Ambers

Légende 
  • (C) Capitaine

Le 21 juillet 2011, le Liberty rompt le contrat de Felicia Chester, engagée le 4 juillet 2011 pour la remplacer par Ta'Shia Philips[15]. Après avoir été suspendue le 2 août 2011 un match pour « conduite préjudiciable à l'équipe », Kara Braxton est échangée avec le New York Liberty contre Sidney Spencer[16],[17].

Joueuses célèbres[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Liberty Acquire All-Star Guard Cappie Pondexter », WNBA,‎ 30 mars 2010 (consulté le 18 août 2010)
  2. « Liberty Announce Official Opening Day 2011 Roster », WNBA,‎ 2 juin 2011 (consulté le 3 juin 2011)
  3. « Laimbeer Named New York Liberty General Manager and Head Coach », WNBA,‎ 25 octobre 2012 (consulté le 25 octobre 2012)
  4. « New York Liberty moves on without Head Coach/GM Bill Laimbeer », Love Women's Basketball,‎ 14 octobre 2014 (consulté le 14 octobre 2014)
  5. « Liberty Roster », WNBA (consulté le 17 mai 2014)
  6. « New York Liberty waives Kara Braxton, signs Shanece McKinney », Love Women's Bsketball,‎ 29 mai 2014 (consulté le 29 mai 2014)
  7. « New York Liberty waives injured Kamiko Williams, signs Avery Warley-Talbert », Love Women's Basketball,‎ 2 juin 2014 (consulté le 4 juin 2014)
  8. « New York Liberty waives Toni Young », anglais : Love Women's basketball,‎ 21 juin 2014 (consulté le 22 juin 2014)
  9. « New York Liberty signs Charde Houston », Love Women's Basketball,‎ 23 juin 2014 (consulté le 24 juin 2014)
  10. « Liberty and Dream swap veterans Cash and Milton-Jones », Love Women's basketball,‎ 10 juillet 2014 (consulté le 10 juillet 2014)
  11. « New York Liberty signs guard Natasha Lacy to a 7 day contract », Love Women's Basketball,‎ 14 juillet 2014 (consulté le 14 juillet 2014)
  12. « New York Liberty makes Leilani Mitchell unrestricted free agent for next season », Love Women's Basketball,‎ 7 août 2014 (consulté le 7 août 2014)
  13. « Standings », WNBA (consulté le 10 août 2014)
  14. « Liberty Roster », WNBA (consulté le 2 juin 2013)
  15. « 2011 WNBA Transactions », WNBA (consulté le 5 août 2011)
  16. (en) « Mercury Acquires Guard/Forward Sidney Spencer », WNBA,‎ 4 août 2011 (consulté le 8 août 2011)
  17. (en) « Mercury coach Corey Gaines unsure whether Braxton trade is positive or negative », Washington Post,‎ 8 août 2011 (consulté le 8 aipût 2011)