Finales WNBA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo des Finales WNBA.

Les Finales WNBA sont les finales de la Women's National Basketball Association (WNBA) et la conclusion des Playoffs WNBA, ayant lieu début septembre et jouées au meilleur des cinq matchs. La série se dispute entre le vainqueur de la finale de la Conférence Est et le vainqueur de la finale de la Conférence Ouest.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Finales WNBA se disputaient au départ sur un seul match. En 1998, après l'arrivée de deux nouvelles équipes dans la ligue, les Finales WNBA se disputent au meilleur des trois matchs. Depuis 2005, les Finales WNBA se disputent au meilleur des cinq matchs.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Van Chancellor
Van Chancellor quatre fois titré avec les Comets.
  • Les Comets de Houston, disparues en 2008, détiennent le plus grand nombre de titres de championnes WNBA (4). Ces quatre titres ont été obtenus d'affilée, de 1997, année de la création de la WNBA à 2001.
  • En 2001, le Sting de Charlotte classé 4e devient l'équipe la moins bien classée à participer aux Finales WNBA.
  • Le Liberty de New York est l'équipe qui a le plus participé aux Finales WNBA (4) sans les remporter une seule fois.
  • Pour la première fois en 2006, l'équipe avec le meilleur bilan lors de la saison régulière ne remporte pas le titre de champion WNBA et n'atteint même pas les Finales. En effet, le Sun du Connecticut qui possédait le meilleur bilan de la ligue est éliminé par le Shock de Détroit lors des finales de la Conférence Est.
  • Pour la première fois en 2006, les deux équipes ayant terminé en tête de leur Conférence respectives ne participent pas aux Finales WNBA. Les deux finalistes, Detroit et Sacramento, avaient terminé à la 2e place.
  • Le Shock de Détroit accueille les plus larges affluences de l'histoire des Finales WNBA (22 076 lors du Game 3 lors des Finales WNBA 2003, 19 671 lors du Game 5 des Finales WNBA 2006 et 22 076 lors du Game 5 lors des Finales WNBA 2007).
  • En 2007, le Mercury de Phoenix devient la première équipe à remporter le titre en allant s'imposer sur le parquet de son adversaire.
  • En 2008, les Silver Stars de San Antonio, en s'inclinant face au Shock de Détroit, deviennent la première équipe à être battue sans remporter un seul match depuis l'instauration du format au meilleur des cinq matchs.
  • Les Finales 2011 sont les premières à opposer deux femmes coachs.

Participation aux Finales WNBA[modifier | modifier le code]

Les statistiques font référence aux victoires et défaites en série.

*Équipe disparue ou relocalisée

Franchises actuelles n'ayant jamais participé aux Finales WNBA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]