Colin Stetson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colin Stetson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Colin Stetson au Festival de Moers en 2010

Informations générales
Naissance Michigan - États-Unis
Genre musical Jazz
Instruments Saxophone basse
Années actives Depuis 2002
Labels Constellation Records
Site officiel www.colinstetson.com


Colin Stetson est un joueur de saxophone basse américain. Né à Ann Arbor, Michigan, il réside actuellement à Montréal, Québec, et est hébergé par le label Constellation Records. Il joue également de la clarinette, de la clarinette basse, du cor, de la flute et du cornet à pistons. Il s’est fait connaître par ses prestations uniques sur les scènes jazz et rock et a notamment tourné pour Arcade Fire, Bell Orchestre et Bon Iver. Sa maîtrise de la respiration circulaire grâce à laquelle il peut souffler plusieurs minutes en continu, combinée à un jeu de percussion sur les touches de son instrument et à une capacité à produire une ligne mélodique avec sa voix, lui permet de produire une palette de sons totalement nouveaux. Il revendique des influences aussi variées que Bach, les débuts du métal, Jimi Hendrix, les premiers Gospels, Peter Brötzmann et Albert Ayler. Colin Stetson s’est produit et a enregistré avec quantité d’artistes, dont Tom Waits, Arcade Fire, TV on the Radio, Feist, Bon Iver, Timber Timbre, My Brightest Diamond, Laurie Anderson, David Byrne, Jolie Holland, Sinéad O’Connor, LCD Soundsystem, The National, Angelique Kidjo, Kevin Devine, Anthony Braxton, Bell Orchestre et Sway Machinery.

Son premier album solo New History Warfare Vol.1, est sorti en 2008. Le suivant, New History Warfare Vol.2 : Judges est sorti en février 2011, édité par Constellation. Le 16 juin 2011, l’album fait partie des quarante albums nominés pour le prix Polaris 2011[1]. Le 6 juillet 2011, il était retenu parmi les dix finalistes[2]. Ce sera finalement le groupe Arcade Fire et leur album The Suburbs qui auront été récompensés[3]. Le 4 octobre 2011 sort chez Constellation un mini-album de deux titres Those Who Didn’t Run[4]. En avril 2013, sort son troisième album, New History Warfare Vol. 3: To See More Light.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]