Miguel Torga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miguel Torga

Description de cette image, également commentée ci-après

Miguel Torga par Carlos Botelho

Nom de naissance Adolfo Correia da Rocha
Activités poète, écrivain
Naissance 12 août 1907
São Martinho de Anta (en), près de Sabrosa, Trás-os-Montes,
Drapeau du Portugal Portugal
Décès 17 janvier 1995 (à 87 ans)
Coimbra, Bas Mondego,
Drapeau du Portugal Portugal
Langue d'écriture portugais
Genres roman, nouvelle, conte, essai
Distinctions Prix Camões

Miguel Torga, pseudonyme d’Adolfo Correia da Rocha, né le 12 août 1907 à São Martinho de Anta (en), près de Sabrosa, Trás-os-Montes, et mort le 17 janvier 1995 à Coimbra, est considéré comme l'une des plus importantes figures de la littérature portugaise du XXe siècle. Romancier, poète et conteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né sur une ferme dans une région rurale du nord du Portugal. Après de courtes études dans un séminaire catholic de Lamego, il est envoyé en 1920 par son père au Brésil pour travailler sur la plantation de café de son oncle. Ce dernier trouve l'enfant fort intelligent et décide de défrayer les coûts de ses études. Le jeune homme retourne au Portugal, complète ses études collégiales et entre à la faculté de médecine de l'Université de Coimbra où il obtient son diplôme en 1933.

Alors qu'il pratique la médecine dans diverses régions du Portugal, puis qu'il s'établit à Coimbra comme Oto-rhino-laryngologiste, il amorce sa carrière d'écrivain, publiant pendant de nombreuses années ses ouvrages à compte d'auteur. Après la publication de son roman autobiographique O Quarto Dia da Criação do Mundo (1939), il est arrêté et incarcéré pendant deux mois de décembre 1939 à février 1940. Son humanisme et son agnostisme apparaissent conjugués dans son œuvre qui pose un regard sensible, mais lucide, sur la condition humaine.

Il est le premier lauréat du Prix Camões en 1989.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Ansiedade (1928)
  • Rampa (1930)
  • O Outro Livro de Job (1936)
  • Lamentação (1943)
  • Nihil Sibi (1948)
  • Cântico do Homem (1950)
  • Alguns Poemas Ibéricos (1952)
    Publié en français sous le titre Poèmes ibériques, Paris, J. Corti, 1990
  • Penas do Purgatório (1954)
  • Orfeu Rebelde (1958)
    Publié en français sous le titre Orphée rebelle, Vichy, Librairie la Brèche, 2010

Romans[modifier | modifier le code]

  • Pão Ázimo (1931)
  • O Senhor Ventura (1943)
    Publié en français sous le titre Senhor Ventura, Paris, J. Corti, 1991 ; réédition, Paris, J. Corti, Les Massicotés no 15, 2005
  • Vindima (1945)
    Publié en français sous le titre Vendange, Paris, J. Corti, 1999
  • Fogo Preso (1976)

Romans autobiographiques[modifier | modifier le code]

  • Criação do Mundo. Os Dois Primeiros Dias (1937)
  • O Terceiro Dia da Criação do Mundo (1938)
  • O Quarto Dia da Criação do Mundo (1939)
  • O Quinto Dia da Criação do Mundo (1974)
  • O Sexto Dia da Criação do Mundo (1981)
    Publication en français de toute la série en un seul volume sous le titre La Création du monde, Paris, Aubier, 1984 ; réédition, Paris, Garnier-Flammarion no 1042, 1999

Recueils de nouvelles et contes[modifier | modifier le code]

  • Bichos (1940)
    Publié en français sous le titre Arche, Paris, Presses universitaires de France, Poète et prosateurs du Portugal no 8, 1980 ; réédition, Paris, Éditions de l'Équinoxe, 1984 ; réédition, Paris, J. Corti, 2000
  • Contos da Montanha (1941)
  • Novos Contos da Montanha (1944)
    Publication des deux recueils originaux dans une même volume en français sous le titre Contes et nouveaux contes de la Montagne, Paris, J. Corti, 1994 ; réédition, Paris, J. Corti, Les Massicotés no 5, 2004
  • Pedras Lavradas (1951)
    Publié en français sous le titre Lapidaires, Paris, Éditions de l'Équinoxe, 1982 ; réédition, Paris, J. Corti, 1990
  • Rua (1967)
    Publié en français sous le titre Rua, Paris, J. Corti, 1997

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Terra Firme e Mar (1941)
  • O Paraíso (1949)
  • Sinfonia (1947)
  • Eh Baby (1948)

Journaux de voyage[modifier | modifier le code]

  • Portugal (1950)
    Publié en français sous le titre Portugal, Paris, Arléa, 1988 ; réédition, Paris, J. Corti, 1996
  • Traço de União (1955)

Journal[modifier | modifier le code]

  • Diário (16 volumes, entre 1941 et 1994)
    Publié en français sous le titre En franchise intérieure : journal 1933-1977, Paris, Aubier Montaigne, 1982
    Publié en français sous le titre En chair vive : journal 1977-1993, Paris, J. Corti, 1997

Œuvre posthume[modifier | modifier le code]

  • Poesia Completa (2000)

Ouvrages parus en français[modifier | modifier le code]

  • À la proue d'une navire de roc, Paris, Le Tout sur le tout, 1986 (anthologie de poèmes puisés dans divers recueils originaux)
  • L'univers, c'est le local moins les murs, Bordeaux, William Blake, 1986
  • De la peine de mort, Toulouse, Sables, 1999
  • Requiem pour moi, Bergerac, Librairie La Brèche, 2000

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1969 - Prix Diário de Notícias.
  • 1977 - Prémio International de Poésie.
  • 1981 - Prix Montaigne.
  • 1989 - Prix Camõens.
  • 1992 - Prix Vida Literária da Associação Portuguesa de Escritores.
  • 1993 - Prix des Critiques, pour son œuvre.

Liens externes[modifier | modifier le code]