Championnat du pays de Galles de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat du pays de Galles
de rugby à XV

Généralités
Création 1990
Organisateur(s) Fédération galloise de rugby à XV
Catégorie Première division
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Participants 12 clubs
Statut des participants semi-professionnel
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Pontypridd RFC
Plus titré(s) Neath RFC (7)

Le championnat du pays de Galles de rugby à XV (appelé en anglais Welsh Premier Division ou Welsh Premiership) regroupe l'élite des clubs du Pays de Galles. Il est aussi dénommé « Principality Premiership », du nom de l’institution financière qui le sponsorise depuis 2005.

Historique[modifier | modifier le code]

Depuis 1895, les clubs gallois convenaient de rencontres amicales entre eux, mais aussi avec des clubs anglais. Un classement officieux était établi, dont le premier fut récompensé pendant très longtemps par un trophée offert par le quotidien gallois Western Mail, puis par le quotidien londonien Daily Telegraph. Si donc il y avait donc bien un champion du Pays de Galles qui était désigné (dans les années 1980, 18 clubs participaient à ce championnat), toutes les équipes ne s'affrontaient pas forcément entre elles[1] et le nombre de matchs variait d'une équipe à l'autre, de sorte que le vainqueur était le club ayant le meilleur pourcentage de victoires. Il y avait d'ailleurs un deuxième classement, parrainé par la fédération galloise (WRU), qui ne prenait en compte que les matches joués entre ces équipes, le Merit Table. En 1980, par exemple, Swansea fut désigné champion, mais c'est Pontypool qui remporta le Merit Table. Au total, les équipes jouaient entre 30 et 45 matches chaque année.

A l'orée des années 1990, la fédération galloise, désireuse de mettre de l’ordre dans un sport qui commençait à se structurer de façon moderne et permettre à l’élite de ses joueurs d’être plus compétitifs au niveau international, décide de réorganiser ses compétitions sur le modèle de l’Angleterre qui en avait fait autant en 1987 (voir Guinness Premiership) et de l'Écosse, dont le championnat officiel remontait à 1972-73.

Lors des saisons 2000-01 et 2001-02, le championnat est baptisé Welsh-Scottish League car Edimbourg et Glasgow sont invités à y participer.

Le championnat est alors la compétition la plus relevée du pays, mais la Welsh Rugby Union (WRU) bâtit un plan de « rugby régional » visant à regrouper l'élite des joueurs gallois dans des franchises régionales, pour les faire participer à un championnat fermé (sans relégation) et supranational, la Celtic League, et à la Coupe d’Europe. Ce projet controversé, mis en place en 2003, fait perdre au championnat son statut de plus haut niveau du rugby à XV gallois. C’est aujourd’hui une compétition semi professionnelle, où les clubs ne sont que des viviers pour les équipes régionales et ne peuvent pas toujours compter sur leurs meilleurs joueurs, phagocytés par les franchises. Plusieurs clubs n’ont pas apprécié cette rupture.

Au fur et à mesure des années la structure des équipes a été renforcée, et le critère sportif (le dernier du classement est relégué à l'étage inférieur de la hiérarchie) n'est pas toujours retenu pour le maintien dans l’élite.

En 2004-2005, la Welsh Premier Division comptait 17 clubs. À l’issue de la saison, les deux premiers de Division One, le champion Maesteg RFC et son dauphin Glamorgan Wanderers ont été promus en Premier Division, tandis que Caerphilly, Llanharan et Newbridge étaient relégués, portant le nombre d’engagés pour la saison 2005-06 à 16. À partir de 2006-2007, la Welsh Premier Division ne compte plus que 14 clubs.

Pour la saison 2012-13, il est annoncé que la Welsh Premier Division serait réduite à 10 équipes[2]. Les équipes participantes seraient choisies selon trois facteurs : l'obtention d'une "licence A" en fonction de la qualité des stades, la signature d'un "accord de participation" et une analyse des résultats au cours des six dernières saisons. Quatre clubs, Pontypool, Tonmawr, Bridgend et Camarthen sont alors exclus pour ne pas avoir atteint les critères requis. Cependant, sous la pression des Ospreys et des Llanelli Scarlets, le championnat est finalement étendu à 12 équipes, incluant Bridgend et Camarthen[3]. Tonmawr, invoquant des raisons financières, décide de ne pas participer et descend en 6e division[4]. Pontypool engage un recours juridique pour éviter d'être la seule équipe reléguée, mais n'obtient pas gain de cause[5].

Les clubs de l'édition 2013-2014[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat non officiel

Welsh Division 1

Welsh Premier Division

Palmarès par club (depuis 1991)[modifier | modifier le code]

Club Titre(s) Premier(s) - Dernier(s)
Neath RFC 7 1991-2010
Llanelli RFC 4 1993-2011
Swansea RFC 4 1992-2001
Pontypridd RFC 4 1997-2014
Cardiff RFC 3 1995-2009
Bridgend RFC 1 2003
Newport RFC 1 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ainsi, pendant 75 ans, Newport et Pontypridd ne s'affrontèrent pas une seule fois. Voir site officiel de Newport.
  2. (en) « WRU confirms Welsh Premiership team number reduction », sur bbc.co.uk,‎ 2012 (consulté le 18 décembre 2012)
  3. (en) « Bridgend & Carmarthen Quins set for Welsh Premiership reprieve », sur bbc.co.uk,‎ 2011 (consulté le 18 décembre 2012)
  4. (en) « Tonmawr opt to drop down the leagues », sur thisissouthwales.co.uk,‎ 2012 (consulté le 18 décembre 2012)
  5. (en) « Pontypool RFC 'not good enough' to be in new rugby premiership, High Court told », sur bbc.co.uk,‎ 2012 (consulté le 18 décembre 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]