Château de Neuchâtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Neuchâtel
Image illustrative de l'article Château de Neuchâtel
Vue du château de Neuchâtel et des tours de la collégiale depuis le nord-est.
Coordonnées 46° 59′ 32″ N 6° 55′ 37″ E / 46.992264, 6.92698646° 59′ 32″ Nord 6° 55′ 37″ Est / 46.992264, 6.926986  
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Neuchâtel
Commune Neuchâtel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Neuchâtel
Plan du château et de la vieille ville, de l'an 1000 à 1850
Le château de Neuchâtel avant la réfection de 1863.

Le château de Neuchâtel est situé sur un éperon rocheux au centre de la ville de Neuchâtel, chef-lieu du canton du même nom, en Suisse.

Il jouxte la collégiale et surplombe la ville. On y accède depuis le centre-ville par la rue du Château.

Les premiers éléments construits sur la colline datent probablement des Romains (voir le bas de la Tour des Prisons). Le château est habité dès le début du second millénaire par les Fenis d'abord (jusqu'en 1395), puis les Fribourg, les Hochberg puis finalement les d'Orléans-Hochberg avant que Neuchâtel ne se choisisse la Prusse comme maître en 1708.

Chaque famille fait évoluer le château en fonction de ses besoins, l'agrandissant, changeant l'église... voir plan à gauche.

La physionomie de la ville change brutalement en 1843 lorsque le Seyon (la rivière qui séparait la colline du flanc du Jura et traversait la ville) est déviée.

Les Prussiens sont chassés du château lors de la révolution du 1er mars 1848. Il abrite aujourd'hui le gouvernement cantonal neuchâtelois.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

La ville de Neuchâtel sous la neige surplombée par le château
La ville de Neuchâtel au lever du soleil surplombée par le château

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Frédéric-Alexandre de Chambrier, Histoire de Neuchâtel et Valangin jusqu'à l'avènement de la Maison de Prusse, Neuchâtel, Charles Attinger,‎ 1840 (lire en ligne)
  • Frédéric Dubois de Montpéreux, Les Antiquités de Neuchâtel, Ouvrage posthume, 1855 (Un bref historique suivi d'une trentaine de planches).
  • Jean Courvoisier, Les Monuments d'art et d'histoire du canton de Neuchâtel, tome I La Ville de Neuchâtel, Bâle, éditions Birkhauser, 1955 (Une description et un historique d'une trentaine de pages).

Lien externe[modifier | modifier le code]