Burchard III de Souabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Burchard III (915;† 12 novembre 973) comte de Thurgovie et de Zurich et peut être de Rhétie il devient duc de Souabe de 954 à sa mort en 973. Il est le fils de Burchard II et de Regelinda.

Au moment de la mort de son père en 926, Burchard II était encore jeune et fut par conséquent envoyé en Saxe pour sa sécurité lorsque le duc Hermann Ier prit la succession. En Saxe, il se maria une première fois à un membre de la famille Immedinger. De son mariage naquit deux fils : Dedi de Hassegau, le fondateur de la maison de Wettin, et Burchard de Liesgau. Puis, il se marie une seconde fois avec Hedwige, fille de Henri Ier, duc de Bavière. Burchard construisit la grande forteresse au sommet de Hohentwiel, et Hedwige fonda le monastère de Saint-Georges au même endroit, mais leur mariage resta sans enfants.

Après la rébellion du duc Ludolphe, fils du roi Otton Ier, en 954, le roi légua le titre de duc à son neveu par alliance au conseil général d'Arnstadt. Burchard était un ami intime d'Otton et de sa reine, Adélaïde de Bourgogne. Il était souvent à la cour royale et il accompagnait Otton dans sa campagne face aux Magyars et était présent à la grande bataille du Lechfeld le 10 août 955. En 965, il mena une troisième campagne contre Bérenger II en Italie. À la bataille du Pô le 25 juin, Bourchard battit les magnats lombards et restaura le contrôle des Ottoniens sur l'Italie ainsi que même les principautés au sud de la péninsule furent mis au pas en 972. En 973, il mourut et fut enterré dans la chapelle de Saint-Erasmus dans le monastère sur l'île de Reichenau situé sur le lac de Constance. Otton Ier fils de Ludolphe lui succéda.