Henri Ier de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Ier de Bavière

Henri Ier né en décembre 919 ou le 22 avril 922, il est mort le 1er novembre 955. Il est duc de Lotharingie en 940 puis de Bavière de 947 à 955[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils d'Henri Ier l'Oiseleur, roi de Germanie et de Mathilde de Ringelheim.

En 938, il se révolte avec Eberhard de Franconie et son beau-frère Gislebert, duc de Lotharingie, contre son frère Otton Ier. Ils sont vaincus et Gislebert trouve la mort en se noyant dans le Rhin; Henri se réfugie à la cour de Louis IV d'Outremer, roi de France.

Il finit par se réconcilier avec son frère qui lui donne le duché de Gislebert. Mais, ne pouvant établir son autorité face aux barons de Lotharingie, il perd son duché que son frère donne au comte Otton de Verdun. Henri cherche alors à faire assassiner son frère, mais le complot est découvert et Henri emprisonné.

Après la mort le 23 novembre 947 du duc Berthold Ier, oncle paternel de son épouse, il est nommé duc de Bavière.

Descendance[modifier | modifier le code]

Entre 937 et 940, il épouse Judith (925 † 987), fille d'Arnulf le Mauvais, duc de Bavière. Ils ont trois enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]