Bun Cook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BUN et Cook.

Frederick Joseph Cook, dit « Bun », (né le 18 septembre 1904 à Kingston dans la province de l'Ontario au Canada - mort le 19 mars 1988) est un joueur et entraîneur professionnel de hockey sur glace en Amérique du Nord.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en jouant dans la Western Canada Hockey League avec les Sheiks de Saskatoon en 1924-25 avec son frère Bill. En 1926, il signe dans la Ligue nationale de hockey et forme une ligne d'attaque des Rangers de New York avec son frère et Frank Boucher, tous les trois nouveaux joueurs de l'équipe[1].

La ligne inscrit tous les buts lors de la série finale lors de la course à la Coupe Stanley en 1928, permettant à la franchise de New York de remporter sa première Coupe de son histoire. En 1932, les Rangers ne disposant pas de leur patinoire habituelle, le Madison Square Garden, perdent en finale contre les Maple Leafs de Toronto mais obtiennent leur revanche la saison suivante. En 1936, il quitte les Rangers et son frère pour rejoindre les Bruins de Boston pour une dernière saison dans la LNH.

Il rejoint alors la Ligue internationale américaine de hockey (ligue qui deviendra en 1940 la Ligue américaine de hockey) et les Reds de Providence. Cela dit, il ne joue quasiment plus puisqu'il a également le titre d'entraîneur de l'équipe dès sa seconde saison dans l'organisation, saison au cours de laquelle il gagne la Coupe Calder[2].

En 1943, il prend la succession de son frère derrière le banc des Barons de Cleveland. Il devient alors un entraîneur de premier plan en menant en treize saisons les Barons à la première place du championnat à sept reprises et à cinq nouvelles Coupes Calder[3].

Cook prend sa retraite de la LAH en 1956 après une dernière apparition en finale de la Coupe Calder (finale perdue)[4].

Dans l'ensemble de sa carrière d'entraîneur dans la LAH, il est le seul entraîneur à jamais avoir gagné à sept reprises la Coupe Calder. Il est également un des rares entraîneurs à avoir remporté plus de 500 matchs[5].

Il meurt en 1988 à l'âge de 84 ans et est admis au Temple de la renommée du hockey en 1995[6] puis en 2006, lors de la création du Temple de la renommée de la LAH à l'occasion du 70e anniversaire de la LAH, il est également honoré à titre posthume[7].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[8],[9]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1924-25 Sheiks de Saskatoon WCHL 28 18 3 21 48 2 0 1 1 0
1925-26 Sheiks de Saskatoon WCHL 30 9 5 14 20 2 0 0 0 0
1926-27 Rangers de New York LNH 44 14 9 23 42 2 0 0 0 6
1927-28 Rangers de New York LNH 44 14 14 28 45 9 2 1 3 10
1928-29 Rangers de New York LNH 43 13 5 18 70 6 1 0 1 12
1929-30 Rangers de New York LNH 43 24 18 42 55 4 2 0 2 2
1930-31 Rangers de New York LNH 44 18 17 35 72 4 0 0 0 2
1931-32 Rangers de New York LNH 45 14 20 34 43 7 6 2 8 12
1932-33 Rangers de New York LNH 48 22 15 37 35 8 2 0 2 4
1933-34 Rangers de New York LNH 48 18 15 33 36 2 0 0 0 2
1934-35 Rangers de New York LNH 48 13 21 34 26 4 2 0 2 0
1935-36 Rangers de New York LNH 26 4 5 9 12          
1936-37 Bruins de Boston LNH 40 4 5 9 8          
1937-38[10] Reds de Providence ILAH 19 0 1 1 14 4 0 0 0 2
1938-39[10] Reds de Providence ILAH 11 1 3 4 4          
1939-40[10] Reds de Providence ILAH 1 0 0 0 0 2 0 0 0 0
1940-41[10] Reds de Providence LAH 1 0 0 0 0          
1941-42[10] Reds de Providence LAH 2 0 1 1 0          
1942-43[10] Reds de Providence LAH 3 1 1 2 4          
Totaux LNH 473 158 144 302 444 46 15 3 18 50

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière de Frank Boucher sur www.hockeydb.com.
  2. (en) Liste des vainqueurs de la Coupe Calder sur le site www.ahlhalloffame.com.
  3. (en) Résultats des Barons sur www.hockeydb.com.
  4. (en) Biographie de Cook sur www.ahlhalloffame.com.
  5. (en)« Boylen: Roy Sommer's long journey to 500 wins », sur www.thehockeynews.com (consulté le 26 janvier 2012)
  6. (en) Biographie sur www.legendsofhockey.net.
  7. (en) Liste des membres du temple de la renommée de la LAH sur www.ahlhalloffame.com.
  8. (en) Fiche sur www.hockeydb.com
  9. (en) Fiche sur www.legendsofhockey.net
  10. a, b, c, d, e et f Il occupe le poste d'entraîneur-joueur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]