Barons de Cleveland (1937-1972)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barons de Cleveland.

Barons de Cleveland

alt=Description de l'image Barons de Cleveland 66.gif.
Fondé en 1937
Disparu en 1973
Siège Cleveland (États-Unis)
Patinoire (aréna) Cleveland Arena
Couleurs Bleu royal et blanc
Ligue Ligue américaine de hockey

Les Barons de Cleveland étaient une franchise de la Ligue américaine de hockey de hockey sur glace en Amérique du Nord. L’équipe jouait ses matchs à Cleveland dans l’État de l’Ohio aux États-Unis dans la patinoire du Cleveland Arena.

Historique[modifier | modifier le code]

Plusieurs équipes de Cleveland ont porté le nom de Barons mais celle qui a connu le plus de succès est l’équipe qui a évolué dans la Ligue américaine de hockey entre 1937 et 1973. Entre ces deux saisons, la franchise a gagné dix titres de divisions et neuf Coupes Calder, la récompense ultime de la LAH[1].

Les débuts de la franchise datent de la saison 1929-30 de la Ligue internationale de hockey avec les Indians de Cleveland. Les Indians jouent pendant cinq saisons dans la LIH avant de changer de nom et devenir les Falcons de Cleveland. Il faut encore attendre trois saisons avant de voir l’équipe prendre officiellement le nom de Barons de Cleveland pour le début de la saison 1937-1938. L’équipe prend part au championnat de la Ligue américaine de hockey qui se nomme alors International American Hockey Ligue, nom qu’elle garde jusqu’en 1940[2].

Dès la première saison de la LAH, l’équipe dirigée depuis le début par Bill Cook gagne la finale des séries éliminatoires et la Coupe Calder. Jusqu’à la fin de la saison 1942-43, Bill Cook reste derrière le banc des Barons puis il est remplacé par son frère Bun qui gagne à cinq reprises la Coupe Calder : en 1945, 1948, 1951 et le doublet en 1953 et 1954.

Suite à la finale perdue en 1956, Jack Gordon remplace Cook en tant qu’entraîneur et gagne dès sa première saison la Coupe Calder mais après cinq défaites au premier tour des séries, il est démis de ces fonctions et est remplacé par Fred Glover qui restera encore six saisons en place et gagne la neuvième et dernière Coupe Calder de l’histoire de la franchise. Lors des quatre dernières saisons de la franchise, différents entraîneurs se succèdent derrière le banc et l’équipe ne retrouve plus le succès.

Pendant plusieurs années, l’équipe est la propriété de Al Sutphin, propriétaire de la société Braden-Sutphin Ink Company basée à Cleveland. Sutphin, réel amoureux du sport en général, est alors connu pour son habitude de payer des salaires supérieurs à ceux pratiqués dans la Ligue nationale de hockey. Ainsi, certains joueurs de hockey professionnels préfèrent rester jouer en ligues mineures plutôt que de jouer dans la LNH. Il profite également de sa fortune pour construire la patinoire Cleveland Arena, une des plus grandes salles d’Amérique du Nord à l’époque.

Au début des années 1950, la LNH accorde à la ville de Cleveland une place dans son championnat mais des problèmes financiers empêchent finalement la franchise de se créer et entre les années 1940 et 1950, les Barons jouent une majorité de leurs matchs devant des salles combles.

En 1972, l’Association mondiale de hockey se créée et la franchise des Crusaders de Cleveland vient voler la vedette à la fameuse équipe qui doit alors déposer le bilan. En effet, l’équipe de l’AMH engage un bon nombre d’anciens joueurs de la Ligue nationale de hockey et le propriétaire des Barons, Nick Mileti, étant également celui des Crusaders, il décide de déménager la vieille franchise à Jacksonville en Floride en février 1973 pour créer les Barons de Jacksonville.

Saisons après saisons[modifier | modifier le code]

Année PJ V D N Pts BP BC Pun division Séries éliminatoires[3],[4]
1936-37 48 22 17 9 0 53 117 125 division Est  
1937-38 48 10 30 8 0 28 96 140 division Est  
1938-39 54 16 29 9 0 41 121 179 division Est  
1939-40 54 24 24 6 0 54 166 149 division Est  
1937-38 48 25 12 11 61 126 114 0 division Ouest  
1938-39 54 23 22 9 55 145 138 0 ILAH  
1939-40 56 24 24 8 56 127 130 0 division Ouest  
1940-41 56 26 21 9 61 177 162 0 division Ouest Coupe Calder
1941-42 56 33 19 4 70 174 152 0 division Ouest Défaite au second tour
1942-43 56 21 29 6 48 190 196 0 LAH Défaite au second tour
1943-44 54 33 14 7 73 224 176 0 division Ouest Défaite en finale
1944-45 60 34 10 16 78 256 199 0 division Ouest Coupe Calder
1945-46 62 28 26 8 64 269 254 0 division Ouest Défaite en finale
1946-47 64 38 18 8 84 272 215 466 division Ouest Défaite au premier tour
1947-48 68 43 13 12 98 332 197 468 division Ouest Coupe Calder
1948-49 68 41 21 6 88 286 251 451 division Ouest Défaite au second tour
1949-50 70 45 15 10 100 357 230 500 division Ouest Défaite en finale
1950-51 71 44 22 5 93 281 221 576 division Ouest Coupe Calder
1951-52 68 44 19 5 93 265 166 672 division Ouest Défaite au premier tour
1952-53 64 42 20 2 86 248 164 673 LAH Coupe Calder
1953-54 70 38 32 0 76 269 227 0 LAH Coupe Calder
1954-55 64 32 29 3 67 254 222 0   Défaite au premier tour
1955-56 64 26 31 7 59 225 231 999 LAH Défaite en finale
1956-57 64 35 26 3 73 249 210 1053 LAH Coupe Calder
1957-58 70 39 28 3 81 232 163 979 LAH Défaite au premier tour
1958-59 70 37 30 3 77 261 252 1096 LAH Défaite au premier tour
1959-60 72 34 30 8 76 267 229 1026 LAH Défaite au premier tour
1960-61 72 36 35 1 73 231 234 1092 LAH Défaite au premier tour
1961-62 70 39 28 3 81 255 203 1112 division Ouest Défaite au premier tour
1962-63 72 31 34 7 69 270 253 1108 division Ouest Défaite au second tour
1963-64 72 37 30 5 79 239 207 843 division Ouest Coupe Calder
1964-65 72 24 43 5 53 228 285 916 division Ouest Non qualifiés
1965-66 72 38 32 2 78 243 217 891 division Ouest Défaite en finale
1966-67 72 36 27 9 81 284 230 745 division Ouest Défaite au premier tour
1967-68 72 28 30 14 70 236 255 915 division ouest Non qualifiés
1968-69 74 30 32 12 72 213 245 790 division ouest Défaite au premier tour
1969-70 72 23 33 16 62 222 255 934 division ouest Non qualifiés
1970-71 72 39 26 7 85 272 208 0 division ouest Défaite au second tour
1971-72 76 32 34 10 74 269 263 0 division Ouest Défaite au premier tour
Année PJ V D N Pts BP BC Pun division Séries éliminatoires

Les joueurs[modifier | modifier le code]

Les grands noms des Barons[modifier | modifier le code]

La vedette principale de la franchise est Fred Glover qui finira premier au classement des meilleurs pointeurs[5], des meilleurs buteurs[6] et des meilleurs passeurs[7] de l’histoire de la franchise. Dans l’histoire de la LAH, seul Willie Marshall a fait mieux.

L’équipe comptera également dans ses rangs le gardien de but : Johnny Bower. Avant de rejoindre la LNH, il joue neuf saisons avec les Barons et possède le record du nombre de blanchissage de la LAH[8].

Historiquement le directeur général de la franchise est James C. Hendy, qui mettra en place, par la suite le Temple de la renommée du hockey.

Les autres joueurs notables de la franchise sont : Les Cunningham – dont le nom est utilisé pour le nom du trophée pour le meilleur joueur de la saison de la LAH, Jack Gordon, Norm Beaudin, Bill Needham, Cal Stearns, Fred Thurier ou encore Les Binkley.

Records d’équipes[modifier | modifier le code]

Cette section présente les records des meilleurs joueurs de la franchise durant ses quarante saisons d’existence.

Sur une saison
Totalité des saisons
  • Buts : Glover, 410
  • Passes: Glover, 695
  • Points : Glover, 1 105
  • Minutes de pénalité : Glover, 2 164
  • Victoires en tant que gardien : Johnny Bower, 284
  • Blanchissages : Bower, 38
  • Plus grand nombre de matchs joués : Bill Needham, 981

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les Bears de Hershey ont un palmarès équivalent dans l’histoire de la LAH avec douze titres de division et neuf coupes Calder également.
  2. (en) Historique de la LAH sur le site officiel.
  3. (en) Classement de la franchise du temps de la ILAH sur le site www.hockeydb.com
  4. (en) Classement de la franchise du temps de la LAH sur le site www.hockeydb.com
  5. (en) Meilleurs pointeurs de l'histoire de la LAH sur www.ahlhalloffame.com.
  6. (en) Liste des meilleurs buteurs de l'histoire de la LAH, sur www.ahlhalloffame.com.
  7. (en) Liste des meilleurs passeurs de l'histoire de la LAH, sur www.ahlhalloffame.com.
  8. (en) Liste des gardiens avec le plus grand nombre de blanchissage de l'histoire de la LAH, sur www.ahlhalloffame.com.

Articles connexes[modifier | modifier le code]