Bruit routier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le bruit routier désigne l'ensemble des bruits émis par la circulation routière. Le bruit routier est composé notamment du bruit du moteur mais également des pneus sur la chaussée, des freins, des klaxons, etc. Le bruit routier est l'un des composants majeurs de la pollution sonore[1].

Il est a distingué du bruit de la circulation qui intègre le bruits générées par d'autres modes de transports comme le transport ferroviaire ou le transport aérien.

Réduction des bruits routiers[modifier | modifier le code]

Des avancés technologiques des constructeurs automobiles et le souhait des automobilistes pour un environnement plus calme a contribué a baissé le niveau sonore des véhicules légers de 8 dB(A) depuis 1970 et de 11 dB(A) pour les poids lourds[1].

De plus des mesures plus circonstancielles peuvent être prises pour limiter le bruit routier, comme des murs anti-bruit, des limitations de vitesses, des aménagements de la voirie pour réduire la vitesse, la gestion différée de certains déplacements (notamment des poids lourds), ou une politique de réduction des déplacements motorisés individuels.

En France, certaines de ces planifications peuvent être reporté aux travers de documents d'urbanismes comme le plan de déplacement urbain (PDU) ou le plan local d'urbanisme (PLU)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le bruit routier, Bruit Parif