Born in the U.S.A.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Born in the U.S.A. (album))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'album de Bruce Springsteen. Pour la chanson du même chanteur, voir in the U.S.A..

Born in the U.S.A.

Album par Bruce Springsteen
Sortie 4 juin 1984
Enregistré Janvier 1982 – Février 1984 au Power Station et au Hit Factory à New York
Durée 46min 25s
Genre Rock
Producteur Bruce Springsteen
Jon Landau
Chuck Plotkin
Steven Van Zandt
Label Columbia
Critique

Albums par Bruce Springsteen

Born in the U.S.A. est le septième album de Bruce Springsteen, sorti en 1984. Il a été N° 1 au classement des meilleurs albums du Billboard 200[1] et N°1 au Royaume-Uni.

La chanson éponyme Born in the U.S.A., véritable hymne dénonçant la guerre du Viet Nam, fut utilisée par le Parti républicain américain à des fins électorales sans le consentement de l'auteur qui en fut outré. Born in the U.S.A., évoque une Amérique déçue par Ronald Reagan, qui se servira du morceau éponyme comme d'un hymne, d'où une profonde incompréhension du thème du morceau qui va beaucoup ennuyer le Boss. En 2004, le sénateur démocrate John Kerry a choisi la chanson No Surrender lors de sa campagne pour l'élection présidentielle américaine. Bruce Springsteen a soutenu le sénateur lors de cette campagne[2].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Born in the U.S.A. – 4:39
  2. Cover me – 3:26
  3. Darlington County – 4:48
  4. Working on the Highway – 3:11
  5. Downbound Train – 3:35
  6. I'm on fire – 2:36
  7. No Surrender – 4:00
  8. Bobby Jean – 3:46
  9. I'm goin' down – 3:29
  10. Glory Days – 4:15
  11. Dancing in the Dark – 4:01
  12. My Hometown – 4:33

Singles[modifier | modifier le code]

Les singles extraits de l'album furent :

  • Cover me, N°7 aux États-Unis, N°4 au Royaume-Uni, N°2 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines
  • Dancing in the Dark, N°2 aux États-Unis, N°28 au Royaume-Uni
  • Born in the U.S.A., N°9 aux États-Unis, N°5 au Royaume-Uni, N°8 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines
  • Glory Days, N°5 aux États-Unis, N°17 au Royaume-Uni, N°3 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines
  • I'm goin' down, N°9 aux États-Unis, N°9 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines
  • I'm on fire, N°6 aux États-Unis, N°4 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines, N°6 sur les radios Aldultes Contemporains américaines
  • My Hometown, N°6 aux États-Unis, N°9 au Royaume-Uni, N°6 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines, N°1 sur les radios Aldultes Contemporains américaines
  • No Surrender, N°29 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines
  • Bobby Jean, N°36 sur les radios rock Album (Mainstream) américaines

Musiciens[modifier | modifier le code]

The E Street Band[modifier | modifier le code]

Autres musiciens[modifier | modifier le code]

  • Richie "La Bamba" Rosenberg – voix sur Cover me et No Surrender
  • Ruth Davis - voix sur My Hometown

Un livre consacré à la chanson titre[modifier | modifier le code]

Born in the USA - anatomie d'un mythe, écrit par Hugues Barrière. Paru en 2006 aux éditions Autour du Livre dans la collection des Cahiers du Rock. 160p. (ISBN: 978-2916560-OO7) Ce livre raconte la singulière histoire de cette chanson, la plus connue de Bruce Springsteen et aussi la plus controversée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]