Born in the U.S.A. (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Born in the U.S.A.

Single par Bruce Springsteen
extrait de l'album Born in the U.S.A.
Face B Shut Out The Light
Sortie 30 octobre 1984
Enregistré mai 1982 au Power Station, à New York
Durée 4 min. 39
Genre Rock
Format 45 tours
Maxi 45 tours
Auteur Bruce Springsteen
Producteur Jon Landau, Chuck Plotkin, Bruce Springsteen, Steven Van Zandt
Label Columbia Records
Sony Music

Singles par Bruce Springsteen

Born in the U.S.A. est une chanson écrite, composée et interprétée par Bruce Springsteen et parue sur l'album Born in the U.S.A. en 1984. Il s'agit d'une des chansons les plus connues du chanteur.

Historique[modifier | modifier le code]

La chanson a été initialement écrite en 1981, en tant que thème pour un film que le réalisateur Paul Schrader envisageait de faire avec Bruce Springsteen en tant qu'acteur. Une démo à la guitare acoustique a été faite le 3 janvier 1982 au domicile de Springsteen au New Jersey, dans le cadre d'une session qui constituait l'essentiel de l'album Nebraska publié la même année.

Des versions acoustiques de plusieurs titres qui sont finalement apparus sur l'album Born in the U.S.A. ont également été incluses dans cette démo. Toutefois, son manager et producteur Jon Landau et d'autres ont estimé que la chanson ne cadrait pas avec l'atmosphère de l'album Nebraska, si bien qu'il a été mis de côté. Cette version a refait surface à la fin des années 1990.

En mars 1982, Springsteen a relancé la chanson avec une ligne mélodique et une structure musicale, version qui fut enregistrée deux mois plus tard.

Sujet[modifier | modifier le code]

Born in the USA raconte le retour au pays d'un vétéran de la guerre du Viêt Nam et le rejet qu'il subit de la part de ses concitoyens. La chanson a été en partie un hommage à des amis de Springsteen qui avaient vécu la guerre du Viêt Nam et dont certains ne revinrent pas. Il proteste aussi sur les difficultés des vétérans du Viêt Nam face à leur retour de la guerre.

Accueil[modifier | modifier le code]

Troisième extrait de l'album, Born in the U.S.A. obtient un succès commercial, se classant neuvième des meilleures ventes des singles. Mais cet hymne véritable dénonçant la guerre du Viêt Nam, fut utilisé par le Parti républicain américain à des fins électorales sans le consentement de l'auteur qui en fut outré.

En effet, quelques années avant George H. W. Bush, qui utilisa même la chanson titre de l'album comme hymne pour sa campagne de 1988, Ronald Reagan avait tenté de s'approprier les paroles de Born In The U.S.A. pour sa campagne électorale. De plus, ce titre a été victime d'une incroyable méprise. Beaucoup ont vu à travers ses paroles un hymne à la gloire des États-Unis, une déclaration patriotique prônant l'hégémonie américaine. Springsteen n'a pas apprécié ce ton patriotique attribué à ce titre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hugues Barrière, Born in the USA, anatomie d'un mythe, collection « Les Cahiers du Rock », éditions Autour du Livre, 160 p. (ISBN: 978-2916560-007). Ce livre raconte la singulière histoire de la chanson, la plus connue de Bruce Springsteen et aussi la plus controversée.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]