Bernardsville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernardsville
La gare de Bernardsville sous la neige
La gare de Bernardsville sous la neige
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du New Jersey New Jersey
Comté Somerset
Type de localité Borough
Maire Lee C. Honecker
Code ZIP 07924
Code FIPS 34-05590
GNIS 0885159
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 908
Démographie
Population 7 707 hab. (2010)
Densité 229 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 43′ 49″ N 74° 35′ 33″ O / 40.730387, -74.59257140° 43′ 49″ Nord 74° 35′ 33″ Ouest / 40.730387, -74.592571  
Altitude 208 m
Superficie 3 361,9 ha = 33,619 km2
· dont terre 33,425 km2 (99,42 %)
· dont eau 0,19 km2 (0,58 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Municipalité depuis 29 avril 1924
Surnom « B’Ville »
Localisation
Carte du comté de Somerset
Carte du comté de Somerset

Géolocalisation sur la carte : New Jersey

Voir sur la carte administrative du New Jersey
City locator 14.svg
Bernardsville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Bernardsville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Bernardsville
Liens
Site web http://www.bernardsvilleboro.org

Bernardsville (en anglais : [ˈbɜrnərdzvɪl]) est un borough situé dans le comté de Somerset, dans l’État du New Jersey, aux États-Unis. Lors du recensement de 2010, il comptait 7 707 habitants[1].

Le revenu moyen par habitant de Bernardsville est le dixième de l'État. Au niveau national, Bernardsville fait partie des 100 communautés les plus riches (parmi celles comprenant au moins 1 000 foyers).

Suite à un référendum, Bernardsville obtient le statut de borough indépendant le 6 mars 1924[2].

Une partie du borough est inscrite au registre national des lieux historiques, notamment le quartier historique d'Olscott Avenue en 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bernardsville constitue à l'origine un quartier intégré dans le township de Bernards, et porte le nom de Vealtown. En 1840, Vealtown devient Bernardsville, du nom de Sir Francis Bernard, gouverneur colonial du New Jersey de 1758 à 1760. Situé dans la partie la plus septentrionale du comté de Somerset, à seulement 20 kilomètres au sud de Morristown, le borough abrite quelques-uns des derniers vestiges de la grande forêt orientale.

Pendant la guerre d'indépendance américaine, le général Charles Lee décide de laisser reposer ses troupes à Vealtown dans la nuit du 12 au 13 décembre 1776. Le général et quelques hommes de sa garde passent la nuit à 5 kilomètres au sud-est, à White's Inn. Au matin, les Britanniques le font prisonnier et l'emmènent à New York.

Après la guerre de Sécession, de nombreux New-Yorkais aisés choisissent de venir habiter dans la région. La ligne de chemin de fer de Gladstone Branch atteint Bernardsville en 1872, et joue un rôle important dans le développement du borough. Ce n'est qu'en 1924 que Bernardsville devient une municipalité indépendante, au moment de sa séparation du township de Bernards.

Un restaurant élégant à Bernardsville

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après les chiffres du recensement de 2010[1], la ville compte 7 707 habitants répartis en 2 685 foyers et 2 085 familles. La répartition ethnique se fait pour l'essentiel entre Blancs à 91,4 % et Asio-américains à 3,4 % ; par ailleurs, 11,7 % des habitants se déclarent hispaniques ou latinos[3].

Pour la période 2006-2010, 2.3 % des habitants (1.9 % des familles) se situent sous le seuil de pauvreté[4].

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

  • Jackie Kennedy y avait des amis et aimait passer du temps à Bernardsville, où elle loua puis finit par acheter une résidence qu'elle conserva jusqu'à sa mort[5].
  • L'actrice Meryl Streep a passé toute son enfance à Bernardsville.
  • Le boxeur Mike Tyson y vécut avec sa compagne l'actrice Robin Givens[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Chiffres du Bureau américain du recensement
  2. (en) John P. Snyder, The Story of New Jersey's Civil Boundaries: 1606-1968, Bureau of Geology and Topography (Trenton, New Jersey),‎ 1969, 294 p. (lire en ligne), p. 222
  3. Les chiffres peuvent dépasser 100 %, car certaines personnes déclarent appartenir à plusieurs groupes à la fois : par exemple, noir et latino.
  4. Estimations basées sur les enquêtes économiques de la période 2006-2010
  5. (en) Steve Brawley, Jackie's New Jersey Retreat
  6. Voir des images de cette résidence sur le site de Turpin immobilier