Bataille de Lauffeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Lauffeldt
Maurice de Saxe à la bataille de Lauffeld, œuvre contemporaine de Pierre Lenfant
Maurice de Saxe à la bataille de Lauffeld,
œuvre contemporaine de Pierre Lenfant
Informations générales
Date 2 juillet 1747
Lieu Lauffeldt (actuel commune de Riemst
Ouest de Maastricht
Issue Victoire française tactique
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau de l'Électorat de Hanovre Électorat de Hanovre
Provinces-Unies Provinces-Unies
Commandants
Maurice de Saxe William Augustus de Cumberland
Guillaume IV d'Orange-Nassau
Forces en présence
80 000 hommes 60 000 hommes
Pertes
7 200 morts ou blessés
1 500 prisonniers
7 000 morts ou blessés
2 000 prisonniers
16 canons perdus
Guerre de Succession d'Autriche
Batailles
Mollwitz · Chotusitz · Sahay · Prague · Dettingen · Cap Sicié · 19 mai 1744 · Tournai · Pfaffenhofen · Fontenoy · Melle · Hohenfriedberg · Gand · Bruges · Audenarde · Termonde · Ostende · Nieuport · Ath · Soor · Hennersdorf (en) · Kesselsdorf · Culloden · Mons · Bruxelles · Namur · Charleroi · Lorient · Rocourt · Cap Finisterre (1er) · Lauffeld · Bergen-op-Zoom · Cap Finisterre (2e) · Saint-Louis-du-Sud · 18 mars 1747 (en) · Maastricht
Campagnes italiennes

Saint-Tropez · Camposanto · Villafranca (en) · Casteldelfino · Velletri (en) · Madonne de l'Olmo · Bassignana · Piacenza · Rottofreddo · Gênes (1er) · Gênes (2e) · Assietta

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 50° 49′ 43″ N 5° 37′ 06″ E / 50.8286, 5.61833 ()50° 49′ 43″ Nord 5° 37′ 06″ Est / 50.8286, 5.61833 ()  

La bataille de Lauffeldt (parfois orthographiée Lawfeld ou Lafelt, partie maintenant de Riemst en Belgique, juste à l'ouest de Maastricht) ou bataille de Maastricht, et encore bataille de Val) le 2 juillet 1747, pendant l'invasion française des Pays-Bas autrichiens (une partie de la guerre de Succession d'Autriche). Le maréchal de Saxe mène l'armée françaises contre les forces combinées des gardes Écossais sous la bannière du duc de Cumberland, et des Provinces-Unies, combattant sous les ordres du prince d'Orange.

Prélude[modifier | modifier le code]

Cumberland essaie d'anéantir un détachement de l'armée française commandée par Gaspard de Clermont-Tonnerre, mais une marche forcée de Maurice de Saxe déjoue sa manœuvre. Il est maintenant face à l'armée française tout entière. Le général Ligonier lui conseille d'occuper et de fortifier les villages sur une ligne de défense, pour faire face à l'avancée alliée, mais il ignore ce conseil compromettant ainsi ses chances de succès.

La bataille[modifier | modifier le code]

De nouveau, comme à la bataille de Rocourt, les Autrichiens de l'aile droite refusent de se placer contre le flanc français ouvert. Les villages changent de mains plusieurs fois jusqu'à ce que Maurice de Saxe prenne le dessus. Les Néerlandais battent en retraite devant l'avance des Français qui menacent maintenant d'anéantir l'infanterie britannique. Ligonier mène une charge de cavalerie qui sauve l'armée alliée, mais il est capturé.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bilan[modifier | modifier le code]

Célébrée par les Français, la victoire n'est cependant pas décisive. L'armée alliée n'est pas totalement défaite et retraite en bon ordre, laissant le champ de bataille aux Français, mais les empêchant dans l'immédiat de capturer Maastricht. Maurice de Saxe envoie 30 000 hommes prendre la ville Bergen-op-Zoom pour conclure cette année de campagne.

À l'ouverture de la campagne de 1748, les Français investissent Maastricht et après un bref siège, la ville tombe le 7 mai. Cette prise est déterminante dans le processus de paix commencé en avril. La guerre se termine en octobre avec le Traité d'Aix-La-Chapelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Battle of Lauffeld » (voir la liste des auteurs)
  • Phillip Henry Stanhope, Lord Mahon, History of England From the Peace of Utrecht to the Peace of Versailles, Boston, 1853, vol. III.
  • (en) Reed Browning, The War of the Austrian Succession, New York, St. Martin's Press,‎ 1993 (ISBN 0-312-12561-5)
  • (en) David Chandler, The Art of Warfare in the Age of Marlborough, Spellmount Limited, 1990, (ISBN 0-946771-42-1)
  • (en) Francis Henry Skrine, Fontenoy and Great Britain's Share in the War of the Austrian Succession 1741-48, Londres, Edinburgh, 1906.
  • (en) Tobias Smollett, History of England, from The Revolution to the Death of George the Second, Londres, 1848, vol. II.