Bataille de Pierrelongue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Pierrelongue
Informations générales
Date 19 juillet 1744
Lieu Sur une crête près de Bellino
(Piémont, Italie)
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Drapeau du Royaume de Sardaigne Royaume de Sardaigne
Commandants
Bailli de Givri Charles Philibert du Verger
Forces en présence
5 000 hommes en 9 bataillons 4 000 à 5 000 hommes
Pertes
811 morts
843 blessés
1 000 morts
1 350 blessés
Guerre de Succession d'Autriche
Batailles
Mollwitz · Chotusitz · Sahay · Prague · Dettingen · Cap Sicié · 19 mai 1744 · Tournai · Pfaffenhofen · Fontenoy · Melle · Hohenfriedberg · Gand · Bruges · Audenarde · Termonde · Ostende · Nieuport · Ath · Soor · Hennersdorf (en) · Kesselsdorf · Culloden · Mons · Bruxelles · Namur · Charleroi · Lorient · Rocourt · Cap Finisterre (1er) · Lauffeld · Bergen-op-Zoom · Cap Finisterre (2e) · Saint-Louis-du-Sud · 18 mars 1748 · Maastricht
Campagnes italiennes

Saint-Tropez · Camposanto · Villafranca (en) · Casteldelfino · Velletri (en) · Madonne de l'Olmo · Bassignana · Piacenza · Rottofreddo · Gênes (1er) · Gênes (2e) · Assietta

Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Pierrelongue, également connue sous le nom de bataille de Casteldelfino est un combat qui se déroule le 19 juillet 1744 dans les Alpes, sur une crête près de Bellino, entre les armées française et piémontaise, pendant la guerre de Succession d'Autriche.

Historique[modifier | modifier le code]

Une première offensive française en Piémont avait échoué après trois jours de combats dans la vallée de la Vairaita, dominée par le Mont Viso, près du village de Casteldelfino, dans l'actuelle province de Coni, (7-10 octobre 1743).

Liens externes[modifier | modifier le code]