Johanne Luise Heiberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heiberg.
Johanne Luise Heiberg

Johanne Luise Heiberg, née Pätges le 22 novembre 1812 à Copenhague, Danemark, morte le 21 décembre 1890 est une actrice danoise issue d'une famille de juifs allemands.

Née et élevée dans une extrême pauvreté, elle a dû subir la brutalité d'un père alcoolique (qui finit par se suicider). Il l'obligeait à se produire dans des cafés. Mais très vite, Johanne Luise échappe à son autorité. Grâce à son talent naturel et à sa force de caractère, elle changera de vie.

Comme Hans Christian Andersen, elle se produit au Théâtre Royal de Copenhague où elle est très appréciée. Dès 1827, elle fait la connaissance de Johan Ludvig Heiberg qu'elle épouse en 1831, prenant ainsi le nom de scène sous lequel elle est restée célèbre : Johanne Luise Heiberg.

Après plus de 250 rôles interprétés, elle est devenue une légende du théâtre danois, aussi célèbre dans son pays que Sarah Bernhardt en France.

Le philosophe Søren Kierkegaard (1813-1855) lui a consacré un court essai, La Crise et une crise dans la vie d'une actrice, publiée en 1848 et commentant son interprétation de Juliette dans la pièce Roméo et Juliette de William Shakespeare alors qu'elle avait 16 ans et qu'elle a repris, dix-neuf ans plus tard, à l'âge de 34 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • En 1971 Henning Fenger lui a consacré une biographie dans laquelle sont inclus les membres de la famille Heiberg : Les Heiberg. édité et traduit en anglais par Frederick J. Marker.