Anthony Browne (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Browne et Anthony Browne.

Anthony Browne

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Anthony Browne en 2010

Nom de naissance Anthony Edward Tudor Browne
Naissance 11 septembre 1946
Sheffield, Yorkshire, Angleterre
Activités Écrivain et dessinateur

Œuvres réputées

  • Marcel le chimpanzé

Anthony Browne, né à Sheffield (Angleterre) en 1946, est un écrivain et dessinateur anglais. Il est auteur d'albums pour la jeunesse (pour les enfants de 3 à 10 ans). Il a écrit des dizaines de livres avec de grandes images et des textes très courts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthony Browne est né à Sheffield, dans le Yorkshire. Ses parents, Jack et Doris Browne, tenaient un pub près de Bradford, et c'est là qu'Anthony et son frère aîné Michael ont grandi. Quand il était jeune garçon, il adorait déjà peindre et dessiner, ce qu'il faisait souvent en compagnie de son père. À l'école, il pratique le rugby, mais aussi le football et le cricket. Il souhaite devenir journaliste, ou créateur de bandes dessinées, ou encore boxeur[1].

Il étudie ensuite les arts graphiques au Leeds College of Art, dont il sort diplômé en 1967. La publicité, pour laquelle il a été formé, l'intéresse peu. Il devient alors assistant du dessinateur médical à l'Université de médecine de Manchester, qui produit des planches anatomiques. Cette activité lui permet de perfectionner sa technique de dessin du corps humain, et de combler son goût pour la peinture. Par la suite, il exercera une activité professionnelle dans le dessin publicitaire, mais il déteste cela[2].

Il se met alors à dessiner des cartes de vœux puis en 1976, il publie son premier livre, À travers le miroir, chez l'éditeur anglais Hamish Hamilton. Son personnage le plus connu est Marcel le chimpanzé gentil bousculé par des gorilles brutaux. Les histoires se passent en général en ville, dans la rue, dans un décor simple. Il aime dessiner les gorilles car il les trouve doux et sensibles. Il précisera même dans un de ses discours, que « Parfois, quand on me demande pourquoi je dessine des gorilles si souvent, je dis qu'ils me rappellent mon père, et c'est vrai »[3].

Il habite une ferme dans le Kent avec sa famille, où il joue au cricket, continue à dessiner des cartes de voeux pour préserver son indépendance créative, et sort de temps en temps un album, toujours chez l'éditeur de ses débuts.

Anthony Browne a reçu en 2000 le Prix Hans Christian Andersen d'illustration pour l'ensemble de son oeuvre.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une Promenade au parc, Louvain-la-Neuve (Belgique), Duculot, 1977
  • Ourson et les chasseurs, Paris, Kaléidoscope, 1979
  • Anna et le gorille, Paris, Flammarion, 1983
  • Marcel la Mauviette, Paris, Flammarion, 1984
  • A calicochon, Paris, Flammarion, 1987
  • Le tunnel, Paris, Kaléidoscope, 1989
  • J’aime les livres, Paris, Kaléidoscope, 1989
  • Ce que j’aime faire, Paris, Kaléidoscope, 1989
  • Tout change, Paris, Kaléidoscope, 1990
  • Un conte de Petit Ours, Paris, Kaléidoscope, 1990
  • Le Livre de Petit Ours, Paris, Kaléidoscope, 1990
  • Marcel la mauviette, Paris, Kaléidoscope, 1991
  • Marcel et Hugo, Paris, Kaléidoscope, 1991
  • Marcel le champion, Paris, Kaléidoscope, 1992
  • Le Grand Bébé, Paris, Kaléidoscope, 1993
  • Anna et le gorille, Paris, Kaléidoscope, 1994
  • Marcel le magicien, Paris, Kaléidoscope, 1995
  • Marcel le rêveur, Paris, Kaléidoscope, 1997
  • Une histoire à quatre voix, Paris, Kaleidoscope, 1998. (Prix Sorcières pour cet album qui joue sur des points de vue différents d'un même événement dans un square).
  • Mon papa, Paris, Kaleidoscope, 2000
  • Il était une fois Léonard de Vinci, Paris, Casterman, 2000
  • Les Tableaux de Marcel, Paris, Kaleidoscope, 2000
  • A la fête foraine, Paris, Kaléidoscope, 2002
  • Le jeu des formes, Paris, Kaléidoscope, 2003
  • Dans la forêt profonde, Paris, Kaléidoscope, 2004
  • Ourson et la ville, Paris, Kaléidoscope, 2004
  • Ma maman, Paris, Kaléidoscope, 2005
  • Billy se bille, Paris, Kaléidoscope, 2006
  • Zoo, Paris, Kaléidoscope, 2009

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Médaille Kate Greenway pour Zoo en 1992
  • prix Kurt Maschler pour Une histoire à quatre voix et Alice au pays des merveilles.
  • prix Kurt Maschler et médaille Kate Greenway pour Anna et le gorille.
  • Prix Hans Christian Andersen, en 2000 pour l’ensemble de son œuvre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Biographie d'Anthony Browne sur le site de Walker Books », Walker Books,‎ 26-12-2007
  2. « Biographie d'Anthony Browne », Ricochet-jeunes (consulté le 22-03-2012)
  3. « Entretien avec Anthony Browne », Editions Kaleidoscope (consulté le 22-03-2012)

Source[modifier | modifier le code]