Maria Gripe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maria Gripe (1923-2007) est une femme de lettres suédoise, auteur de littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria Gripe est née à Vaxholm. Après ses études, elle commence à écrire des romans pour la jeunesse, dont les couvertures sont presque toutes illustrées par son mari, Harald Gripe.

Elle rencontre le succès en 1961 avec Je m'appelle Joséphine, qu'elle fera suivre de Hugo et Joséphine et Je suis Hugo. Elle a longtemps vécu à Nyköping.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Fille de Papa Pèlerine (Pappa Pellerins dotter, 1963), traduit du suédois par Kersti et Pierre Chaplet, illustré par Kersti Chaplet, Bibliothèque de l'amitié, 1972 ; Gallimard folio junior, 1994.
  • Julie et le papa du soir (Julias hus och nattpappan), Bibliothèque de l'amitié, 1973.
  • Le Château des enfants volés (Glasblåsarns barn, 1964), Bibliothèque de l'amitié, 1975 ; Le Livre de poche jeunesse, 1981.
  • Je m'appelle Joséphine (Josefin, 1961), Bibliothèque de l'amitié, 1977.
  • Hugo et Joséphine (Hugo och Josefin, 1962), Bibliothèque de l'amitié, 1977.
  • Je suis Hugo, Bibliothèque de l'amitié, 1978.
  • Une histoire étrange 1 : Qui est à l'appareil ? (Agnes Cecilia, em sällsam historia, 1981), Castor Poche, 1996.
  • Une histoire étrange 2 : Cécilia retrouvée, Castor Poche, 1996.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Son roman de 1962 Hugo et Joséphine a été adapté au cinéma en 1967 : Hugo et Joséphine. Le Château des enfants volés inspire un autre film en 1998, Glasblåsarns barn (avec Stellan Skarsgård).