António Reis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

António Reis (Valadares, 27 août 1927 - Lisbonne, 10 septembre 1991) est un cinéaste portugais, ancien membre du Ciné Club de Porto.

Il débute dans le cinéma comme assistant réalisateur (L'Acte du printemps de Manoel de Oliveira, 1962). Un an plus tard, en 1963, il réalise son premier documentaire, commandé par la mairie du Porto, Tableaux de Porto (Painéi do Porto). Il réalise un second documentaire, Alto do Rabagão (1966), et signe entretemps le scénario du film Les vertes années (Os Verdes Anos) de Paulo Rocha. Son court-métrage Jaime (1974) sera décisif pour sa carrière. Il est primé au Festival de Locarno (meilleur court-métrage). La Révolution des Œillets (avril 1974), qui a renversé le régime de Salazar, jouera un rôle important pour l'avenir du cinéma au Portugal.

Poursuivant un rêve, lui et sa femme, Margarida Cordeiro, une psychiatre, réalisent alors ensemble plusieurs films. Ils cultivent un cinéma d’expression populaire, non conventionnel, plein de poésie, filmant dans des lieux éloignés du Nordeste du Portugal, au Trás-os-Montes, comme l'avaient déjà fait Oliveira et António Campos.

Trás-os-Montes (1975) sera présenté au Festival de Rotterdam et au Festival de Venise. Suit Ana (Venise 1984). Dans ces films, ils évoquent la noblesse des gens de ces villages perdus, leurs traditions, leur beauté dépouillée, granitique, comme celle de la montagne. Quatre ans plus tard, La rose des sables (Rosa de Areia, 1989), leur dernier film, plus fiction, sort au Festival de Berlin et sera décisif pour leur reconnaissance, en particulier dans les milieux cinéphiles parisiens.

Comme lui, précédés par Manoel de Oliveira avec L’Acte du printemps, certains cinéastes du Portugal s’identifient, non sans soucis esthétiques, par le goût de l’anthropologie visuelle : António Campos, João César Monteiro, Ricardo Costa ou Pedro Costa.

António Reis est aussi un poète, un peintre et un sculpteur apprécié.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Poemas Quotidianos, Porto
  • 1959 : Novos Poemas Quotidianos, Porto
  • 1967 : Poemas Quotidianos, Portugália (col. « Poetas de Hoje »), Lisboa (réédition des ouvrages précédents)

Liens externes[modifier | modifier le code]