Alfred Frédéric Philippe Auguste Napoléon Ameil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ameil.
Officier général francais 3 etoiles.svg
Alfred Frédéric Philippe Auguste Napoléon Ameil
Le général Ameil, Edme-Adolphe Fontaine (1814-1883), 1875, Musée Lambinet
Le général Ameil, Edme-Adolphe Fontaine (1814-1883), 1875, Musée Lambinet

Surnom Napoléon Ameil
Naissance 8 novembre 1810
Saint-Omer
Décès 12 mars 1886 (à 75 ans)
Paris
Origine Drapeau de l'Empire français Empire français
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Arme Cavalerie
Grade Général de division
Années de service 18291878
Conflits Conquête française de l'Algérie
Campagne d'Italie (1859)
Guerre franco-allemande de 1870
Distinctions Légion d'honneur
(Grand officier)
Famille Ameil

Alfred-Frédéric-Philippe-Auguste-Napoléon, 2e baron Ameil, né le 8 novembre 1810 à Saint-Omer et mort le 12 mars 1886 à Versailles était un général de division de l'armée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric Ameil entre à Saint-Cyr en novembre 1827 et en sortit dans la cavalerie, avec le grade de sous-lieutenant, le 1er octobre 1829.

Il fut promu successivement lieutenant le 30 mai 1837, capitaine le 15 octobre 1840, chef d’escadron le 23 février 1847, lieutenant-colonel le 3 novembre 1851, colonel le 8 novembre 1853, général de brigade le 12 août 1861 et général de division le 26 février 1870.

Il a fait plusieurs campagnes en Algérie de 1847 à 1852, et pris une part importante au fait d’armes de Kalah, qui mit fin à l’insurrection des Ouled Dâan. Il fit partie de l’armée d'Italie en 1859, et assista à la bataille de Solférino.

Il était chargé de l’inspection générale en Afrique lorsque éclata la guerre de 1870. Il reçut le commandement de la division de cavalerie du 7e corps et fut fait prisonnier à Sedan.

Il était grand officier de la Légion d'honneur.

Il est le fils de Auguste Jean, baron Ameil et de l'Empire, général de brigade (1775-1822). Il épouse en 1841 Anne Marguerite de Rouot de Fossieux (1818-1899), dont Napoléon baron Ameil (1857-1926), Chef d'escadron, chevalier de la Légion d'honneur.

État de service[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Grand officier de la Légion d'honneur Médaille commémorative de la campagne d'Italie (1859) Officier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare.svg
Drapeau du Royaume de Sardaigne Royaume de Sardaigne

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Le livre d'Or de l'Algérie, Narcisse Faucon, Challamel et Cie Éditeurs Librairie Algérienne et Coloniale 1889.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]