Alexandra Raisman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandra Raisman

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Alexandra Raisman en 2012

Contexte général
Sport exercé gymnastique artistique
Biographie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 25 mai 1994 (20 ans)
à Boston
Taille 1,57 m (5 2)
Surnom Aly
Prédilection Sol
Club Brestyan's American Gymnastics Club
Entraineur Mihai Brestyan
Palmarès senior
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 2 - 1
Championnats du monde 1 1 1

Alexandra Rose Raisman, dite Aly Raisman, (née le 25 mai 1994 à Boston) est une gymnaste artistique américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aly est issue d'une famille juive. Elle joue notamment sur Hava Nagila aux Jeux olympiques de Londres en 2012[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Alexandra Raisman remporte aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres la médaille d'or du concours général par équipes féminin avec Gabrielle Douglas, McKayla Maroney, Kyla Ross et Jordyn Wieber[2]. Elle remporte aussi la médaille de bronze à la poutre derriere les deux chinoises Deng Linlin et Sui Lu après réclamation des entraineurs qui étaient dans le public.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

  • Londres 2012
    • médaille d'or, Jeux olympiques médaille d'or au concours par équipes.
    • médaille d'or, Jeux olympiques médaille d'or au sol.
    • médaille de bronze, Jeux olympiques médaille de bronze à la poutre.
    • 4e au concours général individuel.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

  • Tokyo 2011
    • médaille d'or, monde médaille d'or au concours par équipes.
    • médaille de bronze, monde médaille de bronze au sol.
    • 4e au concours général individuel.
    • 4e à la poutre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Leonard Greene, « Jewish gal shows up IOC with a gold salute to Munich 11 »,‎ 8 août 2012 (consulté le 25 juillet 2013)
  2. (en) Liz Clarke et Matt Brooks, « Gabby Douglas, Jordyn Wieber lead U.S. women’s gymnastics to gold », sur www.washingtonpost.com,‎ 31 juillet 2012 (consulté le 1er août 2012)

liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :