Alan Lee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lee.

Alan Lee

Description de cette image, également commentée ci-après

Alan Lee en 2005

Naissance (66 ans)
Middlesex, Angleterre
Nationalité Anglaise
Profession illustrateur, designer conceptuel

Alan Lee, né le est un illustrateur anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alan Lee est né en 1947 dans le Middlesex, en Angleterre. Il se tourne très jeune vers l'illustration et va étudier cette discipline à l'Ealing School of Art. En 1975, il part s'installer au Dartmoor dans le Devon[1]. Ses illustrations s'inspirent beaucoup des travaux d'Arthur Rackham et de Charles Robinson[précision nécessaire], mais aussi des années 1950 et 1960.

Malgré des études tournées vers l'illustration, avant 1978, Alan Lee était plus orienté vers l'édition et l'art commercial. Après 1978, Alan Lee fait de nombreuses illustrations de roman féerique, comme Faeries (avec Brian Froud), Lavondyss par Robert Holdstock, The Mabinogion, Castles, Merlin Dreams… Plus tard, Alan Lee se passionne pour les œuvres de J. R. R. Tolkien ; à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance de l'écrivain, il illustre les couvertures des rééditions du Seigneur des anneaux et de Bilbo le Hobbit, ainsi que le calendrier Tolkien 1993. Ensuite, il s'attaque à deux grands classiques : l'illustration de l'Iliade et l'Odyssée respectivement en 1993 et 1995.

Toujours passionné par Tolkien, il accepte de travailler avec John Howe sur le film de Peter Jackson : la trilogie du Seigneur des anneaux[1], et il y illustrera les objets, les décors, et comme le dit[réf. nécessaire] Brian Sibley « lui et John Howe donneront le look du film et matérialiseront la vision de Peter Jackson ».

Le travail d'Alan Lee lui a permis de recevoir de nombreuses récompenses : en 1993, il reçoit la médaille de Kate Greenaway pour l'illustration Black Ships Before Troy ; en 1998, il obtient le prix World Fantasy et enfin, en 2004, Alan Lee reçoit son premier Oscar de la meilleure direction artistique pour son travail sur le troisième volet du Seigneur des anneaux.

À chaque fois qu'il a du temps libre, Alan Lee retourne dans le même petit village du Dartmoor. Ses centres d'intérêt sont les mythes et légendes, la littérature, la musique, la poésie, mais aussi l'archéologie.

En 2005 est sorti au Royaume-Uni son dernier livre Cahier de croquis du Seigneur des anneaux - traduit en français l'année suivante (Christian Bourgois éditeur).

Méthode de travail[modifier | modifier le code]

Alan Lee peut dessiner n'importe où, d'ailleurs il le dit lui-même : « j'adore gribouiller, dès que j'ai une surface et un crayon à disposition, c'est parti ». Grâce à ses « gribouillis », il a rempli des dizaines de carnets de toutes tailles. Quand il ne gribouille pas, Alan Lee travaille sur de grandes feuilles de papier sans acide, au fusain ou au crayon. Pour la couleur, il utilise l'aquarelle. Alan Lee aime les jeux de lumière dans ses illustrations, cela crée le plus souvent des effets de profondeur fascinants.

Travaux[modifier | modifier le code]

Alan Lee est un illustrateur, un peintre, mais aussi un écrivain, un concepteur visuel et même un acteur. Alan Lee a travaillé avec une foule d’artistes sur une quantité de projets :

Concepteur visuel[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Participation à des documentaires[modifier | modifier le code]

  • National Geographic: Beyond the Movie - The Lord of the Rings (2001)
  • The Making of The Lord of the Rings (2002)
  • John Howe: There and Back Again (2004)
  • Skull Island: A Natural History (2006)

Illustrateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie », sur www.elbakin.net (consulté le 16 novembre 2010).