Abbaye de Coombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Coombe
Image illustrative de l'article Abbaye de Coombe
Vue de l'aile ouest et des jardins

Nom local Combe
Diocèse Diocèse de Lichfield
Patronage Sainte Marie
Numéro d'ordre (selon Janauschek) CCCX (310)[1]
Fondation 1150
Dissolution 1539
Abbaye-mère Abbaye de Waverley
Lignée de Abbaye de Cîteaux
Abbayes-filles Aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style
Protection Monument classé grade I (le 6 octobre 1960 sous le numéro 1233485)[2]

Coordonnées 52° 24′ 51″ N 1° 24′ 30″ O / 52.414292617277, -1.4081974750818 ()52° 24′ 51″ Nord 1° 24′ 30″ Ouest / 52.414292617277, -1.4081974750818 ()  [3]
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Warwickshire
District Rugby
Ville Brinklow

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Coombe

Géolocalisation sur la carte : Warwickshire

(Voir situation sur carte : Warwickshire)
Abbaye de Coombe

L’abbaye de Coombe (en anglais Coombe Abbey) est une ancienne abbaye cistercienne, qui, après la dissolution des monastères voulue par Henri VIII, est devenue une maison de campagne. Au XXe siècle, celle-ci a été aménagée en hôtel de luxe et protégé en tant que monument classé. Elle est située à peu près à mi-chemin entre Coventry et Brinklow dans la campagne du Warwickshire, en Angleterre. Les terrains environnants l'abbaye sont maintenant devenus un parc naturel connu sous le nom de Coombe Country Park et gérés par la municipalité de la ville de Coventry.

Historique[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Coombe en 1797.

L'abbaye a été créée comme monastère au XIIe siècle. Après la dissolution des monastères au XVIe siècle, elle est devenue propriété royale.

Élisabeth d'Angleterre, fille du roi Jacques Ier, y a fait ses études au début du XVIIe siècle. Si la Conspiration des poudres avait réussi elle aurait été enlevée à Coombe Abbey et proclamée reine sous le nom d'Élisabeth II.

En 1682, l'aile ouest a été ajoutée par l'architecte William Winde, qui a également conçu Buckingham House, qui devint plus tard le palais de Buckingham. En 1771, Lancelot «Capability» Brown réaménagea les jardins, y incorporant Coombe Pool, un lac de 1 km de long.

Pendant des générations Coombe Abbey a été détenue par les comtes de Craven, ce jusqu'en 1923.

En novembre 1964, la municipalité de Coventry City Conseil a acheté Coombe Abbey avec les terres environnantes. Le parc a été ouvert au public en 1966.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ 1877, 491 p. (lire en ligne), p. 139.
  2. (en) « Combe abbey and bridge over moat attached to south », sur http://list.english-heritage.org.uk, English Heritage (consulté le 24 octobre 2013).
  3. « Combe », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 24 octobre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Liens externes[modifier | modifier le code]