Aïn Arnat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ain Arnat
Noms
Nom algérien عين أرنات
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Sétif
Daïra Ain Arnat
Président de l'APC M. Mehigueni
2007-2012
Code postal 19100
Code ONS 1926
Démographie
Population 43 551 hab. (2008[1])
Densité 215 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 11′ 00″ N 5° 19′ 00″ E / 36.183333, 5.31666736° 11′ 00″ Nord 5° 19′ 00″ Est / 36.183333, 5.316667  
Altitude 1 020 m
Superficie 202,55 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ain Arnat

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ain Arnat

Ain Arnat (en arabe : عين أرنات) est une commune de la wilaya de Sétif, située à 7 kilomètres à l'ouest de la ville de Sétif.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située à 7 kilomètres à l'ouest de la ville de Sétif, à 58 kilomètres de la chef lieu de la wilaya de Bordj Bou Arréridj et à 293 kilomètres de la capitale Alger. La Daïra d'Aïn Arnat regroupe les quatre communes de Aïn Arnat, Aïn Abessa, El Ouricia et Mezloug.


Communes limitrophes de Aïn Arnat
Beni HocineRas el Ain Aïn Abessa El Ouricia
KhelilAïn Taghrout (BBA) Aïn Arnat Sétif (Sétif)
Tixter (BBA) Mezloug Mezloug (Sétif)

Relief[modifier | modifier le code]

La ville se situe a une altitude de 1020 mètres.


Hydrographie[modifier | modifier le code]

Pluviométrie 401 mm calculée à partir des séries d'observation entre (1922-1960 et 1969-1989) Retenues collinaires

  • Oued Abdel Beg 330 000 m3
  • Oued Sommar 1.200 000 m3
  • Oued El Khenig 660 000 m3

Le Bassin de la Soummam, Alger, Agence de Bassin Algérois-Hodna-Soummam, coll. « Les Carnets de l'Agence »,‎ avril 2003

Localités et lieux-dits[modifier | modifier le code]

La commune se compose de plusieurs localités[1] :

  • Ain Arnat Centre (13.694 hab :RGPH 1998 ; 25.315 : RGPH 2008)
  • El Mahdia (5.389 hab :RGPH 1998)
  • Ain Massoud (3.228 hab :RGPH 1998)
  • Bouhira (2.870hab :RGPH 1998)
  • ElAnnasser (1.215 hab :RGPH 1998)
  • Khalfoune (Aeroport de 8 mai 1945)
  • Temelouka
  • ElMalssa
  • Ain Zada (892 hab :RGPH 1998)

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Différents objets, tels que des armes en silex, des pointes de flèches et de lanceurs ainsi que des poteries, indique que la wilaya de Bordj Bou Arreridj était peuplé au Mésolithique et au Néolithique[2].

De l'époque romaine au XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Durant la période de l'Empire romain la région de Bordj s'appelait « Tamanouna[2] ». Elle est partie intégrante de la province romaine de la Maurétanie Césarienne devenue la Maurétanie Sitifienne. La région de Sétif était un des greniers à blé de la Rome antique: Caput Saltus Horreorum (aujourd'hui Aïn Zada) en était le chef-lieu de la région.


Période française de 1870 à 1962[modifier | modifier le code]

Le village d'Aïn Arnat était en 1900 une annexe d'El Ouricia située à 27 kilométres.


Depuis l'Indépendance en 1962[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, Aïn-Arnat avait une population de 298 habitants dont 55 français, originaires généralement des départements alsaciens.

Créé en 1853, le village d'Aïn Arnat était rattaché à celui de Coligny. Il avait un adjoint siégeant au conseil municipal de ce centre.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2008, la population totale de la commune de Aïn Arnat est évaluée à 43 551 habitants avec une densité de 215 hab/km².

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La ville possède au sud de son territoire l'Aéroport de Sétif - 8 Mai 1945.

La commune est traversée par Route nationale 5 et l'autoroute Est-Ouest2 km) après l'aéroport. Deux routes wilayales, la W14 à l'ouest de la ville et la W140 à l'est de la ville, mènent à la ville de Bouhira puis Aïn Abessa vers le nord.

Administration[modifier | modifier le code]

Il y est installé le Centre d’instruction de l’infanterie d’Ain Arnat, centre de formation de sous-officiers[3].

Education[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Wilaya de Sétif : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. a et b Monographie de la wilaya de Bibans sur le site gouvernemental www.bibans-info.gov.dz, consulté le 13 septembre 2013.
  3. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]