Tixter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tixter
Noms
Nom algérien تقصطر
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Bordj-Bou-Arreridj
Daïra Aïn Taghrout
Code postal 34225
Code ONS 3426
Démographie
Population 10 190 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 02′ 50″ N 5° 04′ 48″ E / 36.0471212, 5.079889336° 02′ 50″ Nord 5° 04′ 48″ Est / 36.0471212, 5.0798893  
Altitude 957 m (min. : 1 000 m) (max. : 1 100 m)
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj
Localisation de la commune dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Tixter

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Tixter

Tixter est une commune de la daira Aïn Taghrout située dans la wilaya de Bordj-Bou-Arreridj en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tixter doit son nom à un oued qui prend naissance à 3 km au sud-est. La ville se situe à une altitude moyenne de 1 100 m. La commune est située dans la région des Hauts-Plateaux, entre les monts Bibans au nord et la chaîne du Hodna au sud, dans un bassin agricole situé à 966 mètres d'altitude moyenne. Elle se trouve à 33 km au nord-est de Bordj Bou Arreridj, à environ 27 km à l'ouest de Sétif et à environ de 275 km au sud-est d'Alger.

Tixter est la commune de la Daïra d'Aïn Taghrout avec une superficie totale de 64 km2.

Communes limitrophes de Tixter
SedrataBir Kasdali Aïn TaghroutKhelil Aïn Arnat (Sétif)
Aïn Tesra Tixter Mezloug (Sétif)
Bordj Ghedir Ras El Oued Aïn Oulmene (Sétif)

Localités et lieux-dits[modifier | modifier le code]

La ville possède les Douars suivants: Mechta Larbaa, Kebaba, Lefrafria, Ouled Hassine, Ouled Mahalla, Ouled Mosly et Guebelt S'Dim

Climat[modifier | modifier le code]

La wilaya se caractérise par un climat semi-aride sec et froid, qui offre des températures chaudes en été et très froides en hiver, parmi les plus basses d’Algérie[réf. nécessaire].

La température moyenne annuelle est de 13.5 °C[2].

Le mois le plus chaud de l'année est celui de Juillet avec une température moyenne de 23.7 °C, 4.9 °C font du mois de Janvier le plus froid de l'année.

La pluviométrie annuelle est de 406 mm. Le mois le plus sec est celui de Juillet avec seulement 8 mm de précipitations. Une moyenne de 48 mm fait du mois de Novembre le mois ayant le plus haut taux de précipitations.


Données climatiques de la ville de Bordj Bou Arreridj.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température moyenne (°C) 6 6 9 11 16 22 26 26 21 15 10 6 14
Précipitations (mm) 32 26 27 35 41 16 11 11 63 33 35 31 360
Source : Weatherbase, statistiques sur 19 ans[3].


Hydrographie[modifier | modifier le code]

La ville possède deux sources d'eau, Aïn-Toussit et Tixter. Aïn-Toussit est directement exploitée pour les besoins domestiques et les animaux. L'oued Tixter, qui prend sa source à 3 kilomètres au sud-est, est exploité pour l'agriculture. L'oued Oum Lahdam se trouve à un kilomètre au sud de la gare. Un puits de 14 mètres de profondeur a été creusé à la construction de la gare en 1892. La ville possède un château d'eau construit dans les années 1950. Il y a une retenue collinaire à 4 kilomètres à l'est de Tixter. Elle s'écoule ensuite jusqu'au Barrage d'Aïn Zada au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Différents objets, tels que des armes en silex, des pointes de flèches et de lanceurs ainsi que des poteries, indique que la wilaya de Bordj Bou Arreridj était peuplé au Mésolithique et au Néolithique[4].

De l'époque romaine au XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Durant la période de l'Empire romain la région de Bordj s'appelait « Tamanouna[4] ». Elle est partie intégrante de la province romaine de la Maurétanie Césarienne devenue la Maurétanie Sitifienne.

Période française de 1870 à 1962[modifier | modifier le code]

La création d'un hameau industriel à la gare de Tixter créée en 1892 sur le chemin de grande communication N° 38 de Tocqueville à Aïn Taghrout à 15 km à l'ouest de Sétif, est envisagée en 1903[5]. Les premiers colons sont arrivés entre 1904 et 1907. Les natifs étaient au nombre de 152 en 1912. Le village s'est développé jusqu'à accueillir 67 colons en 1912 jusqu'à 77 en 1960.

Depuis l'Indépendance en 1962[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2008, la population totale de la commune de Tixter est de 10 190 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

Tixter est avant tout une ville agricole avec ses terres très fertiles pour les céréales.

La ville possède un port sec, une zone extra-portuaire affectée au port de Bejaïa afin de le désengorger. La zone aura une superficie de 20 Hectares et sera reliée par chemin de fer au Port de Béjaïa via Bordj Bou Arreridj. Le port sec a une capacité de 500 000 conteneurs par an et 20 millions de Tonnes de fret non-conteneurisables. L'objectif en terme d'emploi est de 3500 postes.

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la route nationale 103 qui croise la Route menant direction nord à l'autoroute Est-Ouest (à 4 km) et la Route nationale 5 (Algérie) (à 8 km). Elle relie Aïn Taghrout an nord et Ras el Oued au sud. Les routes Wilayales W64 et W140 partent vers l'est en direction de Aïn Oulmene. Tixter possède une gare ferroviaire fermée depuis 20 ans qui relie les villes de Bordj Bou Arreridj à Sétif et Bordj Bou Arreridj qui desservent Alger et Constantine. Elle est réhabilitée jusqu'à Bejaïa et dédoublée vers Aïn Taghrout.

Tixter est distante de 25 km de l'aéroport de Sétif - 08 Mai 1945.

La commune dispose d'une gare routière comprenant des taxis et des minibus à destination des villes avoisinantes.

Administration[modifier | modifier le code]

La commune de Tixter fait partie de la daïra de Aïn Taghrout comprenant les communes de Aïn Taghrout et Tixter.

Education[modifier | modifier le code]

La ville de Tixter possédé un lycée.

Santé[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

La commune possède un stade municipal de Football. L'équipe de Football de la ville est le NRHC Tixter, dépendant de la Ligue Régionale de Football de Batna.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wilaya de Bordj Bou Arreridj— Population résidente par age et par sexe
  2. [1]
  3. « Bejaia, Bordj Bu Arrerij », sur www.weatherbase.com (consulté le 21 mars 2011).
  4. a et b Monographie de la wilaya de Bibans sur le site gouvernemental www.bibans-info.gov.dz, consulté le 13 septembre 2013.
  5. .[2]