Aïn El Kebira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aïn El Kebira
Noms
Nom algérien العين الكبيرة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Sétif
Daïra Aïn El Kebira
Code postal 19400
Code ONS 1902
Démographie
Population 36 295 hab. (2008[1])
Densité 497 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 21′ 53″ N 5° 30′ 07″ E / 36.364801, 5.501997 ()36° 21′ 53″ Nord 5° 30′ 07″ Est / 36.364801, 5.501997 ()  
Superficie 73 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn El Kebira

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn El Kebira

Aïn El Kebira (en arabe عين الكبيرة), anciennement Périgotville, est une ville algérienne située dans la wilaya de Sétif.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aïn El Kebira est une ville située à 27 km au Nord-Est de Sétif. Elle est chef-lieu d'une commune et d'une daïra de même nom.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est constitué de la base « aïn », mot issu de l'arabe classique ’ayn, en arabe algérien ’ain, retranscrit aïn en français et signifiant « source », et du second composant « kebira », signifiant « grande ». Le nom complet de la localité signifie donc « la grande source »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'endroit fut appelé Satafis à l'époque romaine. Les romains de Djemila l'utilisèrent pour enterrer leurs morts. La ville a été créée pendant la colonisation française sous le nom Périgotville.

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://ainelkebira.com

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Sétif : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Foudil Cheriguen, Toponymie algérienne des lieux habités (les noms composés), Alger, Épigraphe,‎ 1993, p. 72, 74.