7e division blindée (Royaume-Uni)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 7e division.
7e Division Blindée (Royaume-Uni)
Insigne de la 7e Division Blindée
Insigne de la 7e Division Blindée

Période 19381958
Pays Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni
Branche British Army
Type Division blindée
Surnom Rats du désert

La 7e Division blindée britannique (7th Armoured Division, en anglais), est une formation de l'armée britannique. Elle est plus connue sous le surnom de « Rats du désert » (Desert Rats).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1938, peu après les accords de Munich, le commandement britannique décida de créer en Egypte une division mobile placée sous le commandement de Percy Hobart. Elle comprenait en son sein une brigade blindée appelée « brigade de blindés légers » (Light Armoured Brigade ou LAB, en anglais).

En février 1940, la division mobile d'Egypte devient la 7e Division blindée et la LAB devient quant à elle la 7e brigade blindée. La 7e Division blindée avait une gerboise rouge comme emblème dont dérive le surnom « Les Rats du Déserts ».

La 7e brigade, quant à elle, avait une gerboise verte comme emblème. La Brigade a pris le nom de « Les rats verts » ou « Rats de la jungle » suite à son déplacement en Birmanie en 1942.

Seconde Guerre Mondiale[modifier | modifier le code]

Un char Cromwell quitte Gold Beach à la tête d'une colonne de la 7e division blindée le 7 juin 1944.
Winston Churchill, accompagné par les maréchaux Bernard Montgomery et Alan Brooke, inspecte les chars Churchill et Cromwell de la 7e division blindée à Berlin le 21 juillet 1945.

La division a combattu dans certaines des plus fameuses batailles de la guerre du désert en Afrique du Nord. Lors de l'opération Crusader en novembre 1941, elle participa aux combats de Sidi Rezegh visant à soulager les forces armées du Commonwealth assiégées dans le port de Tobrouk par les forces de l'Axe. Cette opération, la troisième tentative des Alliés pour briser le siège, fut couronnée de succès.

De son côté, après un passage en Birmanie en 1942, la 7e brigade blindée retourne au Moyen-Orient en 1943, en Irak et plus tard en Égypte.

Après la capitulation des forces de l'Axe en Afrique du Nord, la division reste au repos en Angleterre, puis participe au débarquement de Normandie le 6 juin 1944 à Gold Beach, puis à la Bataille de Normandie[1]. Par la suite, suivant l'avancée des armées alliées, la 7e division blindée remonte vers le nord et participe à la libération de la Belgique, dont Gand le 6 septembre, et des Pays-Bas.

Après guerre[modifier | modifier le code]

La 7e Division blindée fut dissoute dans les années 1950 et c'est la 7e brigade qui en a repris les insignes et la mémoire, au sein de la 1e Division blindée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]