435

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
432 433 434  435  436 437 438

Décennies :
400 410 420  430  440 450 460
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 435 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]


  • Révolte des Bagaudes, conduits par Tibatto, en Gaule (435-437)[5].
  • Le roi des Burgondes Gondicaire (Gundahar), ayant voulu s’étendre en Belgique, est écrasé par Aetius à deux reprises (435-436)[6]. L’armée burgonde sera massacrée avec son roi par les Huns à l’automne 436[7].
  • Traité de paix de Margus (actuel Požarevac ou Orašje, à l’embouchure de la Morava), dicté par les Huns Bleda et Attila aux envoyés de l’Empire d’Orient, Plinta et Epigènes. Ces derniers acceptent de ne plus s’allier aux ennemis « barbares » des Huns, doublent le tribut annuel qui est porté 700 livres d’or (229 kg), acceptent de payer 8 solidi par captif (le double de la somme jusqu’alors convenue) même s’ils s’étaient évadés. Ils s’engagent à ouvrir un marché, dont la sécurité sera garantie par les deux partis, et à extrader les déserteurs qui viendraient chez eux en provenance du territoire des Huns ; Bleda et Attila ont les mains libres pour régler leur compte aux tribus alliées des Romains, puis étendre leur Empire jusqu’aux Alpes, au Rhin et à la Vistule[7]. Deux princes Huns, Mama et Atakam, qui se sont enfuis à Constantinople après la mort de Ruga, sont remis par les Romains à Attila après le traité de Margus, qui les fait empaler ou crucifier[8]. Après cela, les membres de la dynastie royale s’enfuient avec encore plus d’empressement.
  • Ibas devient évêque d'Édesse[9].

Naissances en 435[modifier | modifier le code]

Décès en 435[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joan Mervyn Hussey, The Cambridge medieval history, CUP Archive,‎ 1957 (présentation en ligne)
  2. René François Rohrbacher, Histoire universelle de l'église catholique, vol. 8, Gaume frères,‎ 1843 (présentation en ligne)
  3. Averil Cameron, Bryan Ward-Perkins, Michael Whitby, The Cambridge ancient history : Late antiquity : empire and successors, A.D. 425-600, vol. 14, Cambridge University Press,‎ 2000 (ISBN 9780521325912, présentation en ligne)
  4. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group,‎ 2011 (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  5. Averil Cameron, Bryan Ward-Perkins, Michael Whitby, The Cambridge ancient history : Late antiquity : empire and successors, A.D. 425-600, vol. 14, Cambridge University Press,‎ 2000 (ISBN 9780521325912, présentation en ligne)
  6. Katalin Escher, Les burgondes : Ier-VIe siècles apr. J.-C., Errance,‎ 2006 (ISBN 9782877723251, présentation en ligne)
  7. a et b István Bóna, Les Huns : le grand empire barbare d'Europe (IVe-Ve siècles), Errance,‎ 2002 (présentation en ligne)
  8. Julian Reynolds, Defending Rome : The Masters of the Soldiers, Xlibris Corporation (ISBN 9781477164600, présentation en ligne)
  9. William Wright, A short history of Syriac literature, Gorgias Press LLC,‎ 2001 (ISBN 9780971309753, présentation en ligne)