Bleda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bleda (homonymie).

Bleda, né v. 390 et mort fin 444 ou début 445, est le fils aîné du prince Moundzouk. Désigné pour être roi des Huns après la mort de son oncle Rugila, qu'il aurait fait empoisonner, il régna par la suite avec son frère de 434 à 445, car il pensait qu'il n'avait pas la mentalité pour gouverner un royaume, et encore moins le gigantesque empire hunnique. Dès qu'il monta sur le trône, il cassa l'accord des 20 000 cavaliers « prêtés » à Valentinien III et réunit une armée. Avec celle-ci, il combattit Théodose II au début de son règne, et fit augmenter le tribut que lui devait Byzance.

Il aurait essayé de faire assassiner son frère cadet. Néanmoins, certains pensent qu'il est mort poignardé par des partisans de son frère Attila, d'autres, simplement à la suite d'un accident de chasse.

Dans son ouvrage controversé Attila (2009), l'historien Eric Deschodt dépeint Bléda comme un personnage totalement désintéressé par le pouvoir, tout heureux de s'adonner à la fête, plutôt que d'exercer un véritable rôle politique.

Dans la mythologie hongroise, le frère d'Attila s’appelait Buda.