Élie Fallu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Élie Fallu (Nouvelle (Gaspésie), le - ) est un homme politique québécois. Il a été le député péquiste de Terrebonne de 1976 à 1981 et de Groulx de 1981 à 1985. Il était également maire de la Ville de Sainte-Thérèse de 1987 à 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du cultivateur Antoine Fallu et d'Anna Gaudreau, Élie Fallu est diplômé en éducation physique et sportive, en pédagogie et en lettres et titulaire d'un doctorat en histoire.

Il fréquenta l'école de Nouvelle, le Séminaire de Chambly, le Séminaire de Gaspé, l'Externat classique Sainte-Croix, l'Université d'Ottawa, l'Université de Montréal, l'Université Laval à Québec, l'Université de la Sorbonne à Paris et l'école pratique des hautes études à Paris.

Il est l'auteur de quatre ouvrages en plus d'avoir collaboré à plusieurs revues.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Il commença l'enseignement de l'histoire à l'Externat classique de Longueuil. Puis de 1962 à 1976, il enseigna au Séminaire de Sainte-Thérèse (devenu le Collège Lionel-Groulx en 1967). Il siégea notamment sur le conseil d'administration de l'établissement en 1967 et 1968. Il fut également professeur à l'Université de Montréal de 1963 à 1969, rédacteur de programmes du cours collégial en 1966 et 1967 et président de comités à la Direction générale des études collégiales (DIGEC). Il était aussi négociateur syndical au Séminaire de Sainte-Thérèse.

Vie politique provinciale[modifier | modifier le code]

Souverainiste de longue date, Élie Fallu est élu député du Parti québécois dans Terrebonne en 1976 puis réélu dans Groulx en 1981.

Au courant de son deuxième mandat à l'Assemblée nationale, il occupera les fonctions de Ministre délégué aux Relations avec les citoyens dans les cabinets Lévesque et Johnson (Pierre Marc) puis Ministre des Communautés culturelles et de l'Immigration dans le cabinet Johnson (Pierre Marc) jusqu'à sa défaite à l'élection de 1985.

Vie politique municipale[modifier | modifier le code]

Il devient maire de la Ville de Sainte-Thérèse en 1987 jusqu'au où il annonce son départ pour des raisons de santé.

Après la politique[modifier | modifier le code]

Depuis , Élie Fallu est président du conseil d'administration du Pôle universitaire des Basses-Laurentides.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Cicéron et ses hôtes (1966)
  • Les Études anciennes et leurs avenirs (1968)
  • Cicéron et les finances publiques (1974)
  • le Droit privé romain et l'organisation judiciaire à Rome (1976).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Élie Fallu Suivi par
Denis Hardy
Libéral
Député de Terrebonne
Parti québécois
Assemblée nationale du Québec
1976-1981
Yves Blais
Parti québécois
(cette circonscription a été formée d'une partie de celle de Terrebonne)
Député de Groulx
Parti québécois
Assemblée nationale du Québec
1981-1985
Madeleine Bleau
Libéral