William Boyd (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Boyd et Boyd.
William Boyd
Description de cette image, également commentée ci-après
William Boyd en 2009
Nom de naissance William Andrew Murray Boyd
Naissance (65 ans)
Accra, Ghana
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais
Genres

William Boyd, né le à Accra au Ghana, est un écrivain, scénariste et réalisateur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Andrew Murray Boyd fait ses études à l'université de Glasgow, à l'université de Nice, à la Gordonstoun School de Moray en Écosse, et à Oxford au Jesus College. Après ses études, il enseigne la littérature à l'université d'Oxford. C'est à cette époque qu'il publie son premier roman Un Anglais sous les tropiques.

Il fut critique télé pour le magazine New Statesman, de 1981 à 1983, et il a également écrit de nombreux scénarios de téléfilms.

Il est depuis 1983 membre de la Société royale de littérature.

Il est marié et partage sa vie entre le Sud-Ouest de la France (Dordogne) et Londres.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

En 1998, William Boyd publie avec la complicité de David Bowie une biographie imaginaire d'un artiste américain héroïque, Nat Tate, apparenté à l'expressionnisme abstrait new-yorkais. Le nom de l'artiste est constitué de NAT (pour National Gallery) et TATE (pour Tate Gallery). La leçon inaugurale sur ce peintre fictif, donnée dans le musée avec photo, biographie et analyse de l'œuvre, se voulait une plaisanterie, mais fut mal reçue : prise au sérieux, la mystification provoqua un scandale qui dépassait de loin l'intention de l'auteur.

En 2012, la famille de Ian Fleming choisit William Boyd pour écrire la suite des aventures de James Bond[1].

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Les dates indiquent les parutions en France.

Romans
Nouvelles
  • La Chasse au lézard, 1990
  • Du liège, 1991 (paru dans la revue Le Serpent à plumes no 14)
  • The Destiny of Nathalie X and Other Stories, 1996 ; Le Destin de Nathalie X
  • Visions fugitives, 1997
  • La Femme sur la plage avec un chien, 2005
Monographies
  • Nat Tate : un artiste américain, 2002
Chroniques
  • Bamboo, 2005 ; Bambou. Chroniques d'un amateur impénitent, 2009

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

William Boyd est également scénariste et réalisateur. En tant que scénariste, il travaille au film Chaplin de Richard Attenborough (1992), l'adaptation de son propre roman Un Anglais sous les tropiques (1994), et surtout l'adaptation du roman de Mario Vargas Llosa Tante Julia et le scribouillard avec Keanu Reeves et Peter Falk. Il a aussi co-écrit le scénario de Man to Man de Régis Wargnier en 2005, adapté d'un de ses propres romans.

En tant que réalisateur, une seule expérience, le film La Tranchée (The trench) en 1999, avec Daniel Craig bien avant James Bond : une peinture de la Bataille de la Somme (bataille surnommée « le Verdun des Anglais »), en juillet 1916, à travers une trentaine de jeunes britanniques appelés à vivre dans l'angoisse l'approche d'une mort plus que probable.

Anecdote[modifier | modifier le code]

En 1985, dans l'émission Apostrophes, Bernard Pivot propose en direct de rembourser tout lecteur non satisfait du roman Comme neige au soleil, ce qui popularise en France l'œuvre de Boyd[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]