Virtua Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Virtua Racing
Image illustrative de l'article Virtua Racing

Éditeur Sega
Développeur Sega-AM2

Date de sortie 1992
Genre Course automobile
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme Arcade (Model 1), Mega Drive, 32X, Saturn, PlayStation 2
Média Cartouche, CD-ROM, DVD-ROM
Contrôle Volant, manette de jeu

Virtua Racing est un jeu vidéo de course développé par Sega-AM2 et commercialisé par Sega sur borne d'arcade en 1992. Le jeu a été adapté sur Mega Drive, Saturn, 32X et PlayStation 2. Il propose 3 circuits différents, à la difficulté croissante (Big Forest, Bay Bridge, Acropolis). Plusieurs vues sont par ailleurs disponibles[1].

Virtua Racing, qui sert d'essai au système d'arcade Model 1 de Sega, fait partie des premiers jeux de course en trois dimensions, seulement précédé par Winning Run de Namco en 1988 et Hard Drivin' d'Atari Games en 1989.

Les différentes versions[modifier | modifier le code]

À sa sortie en arcade, il était techniquement impossible de réaliser un portage décent sur la console de Sega de l'époque, la Mega Drive, trop peu puissante. Le développement d'une cartouche de jeu spécifique, qui incorpore une puce destinée à améliorer le traitement graphiques 3D, le Sega Virtua Processor, a finalement permis la sortie du jeu sur la console en 1994. Bien qu'impressionnant techniquement pour un jeu Mega Drive, cette version souffre d'un nombre de polygones inférieur à l'original.

Par la suite une version pour la 32X est apparue, disposant de plusieurs améliorations : deux circuits supplémentaires, Highland et Sand Park, ainsi que deux nouvelles catégories de véhicules, stock-car et en prototype. Une version Saturn, développée par Time Warner Interactive, est sortie en 1996. Enfin un remake du jeu a été inclus à la compilation "Sega Arcade Classics", sortie au Japon en 2003 puis aux États-Unis, et finalement en 2006 en Europe.

Dates de sortie[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • La version arcade disponible sur divers types de bornes existait sous la forme d'une F1 avec un siège équipé de verins.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Edge (GB) 8 / 10 (Mega Drive)[2]
8 / 10 (32X)[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Régis Monterrin, « Arcade : Virtua Racing » (Mook), Pix'n Love, Éditions Pix'n Love, no 13,‎ , p. 40-43 (ISBN 9782918272144).
  2. (en) Rédaction d'Edge (article non signé), « Testscreen - Virtua Racing », Edge, no 8,‎ , p. 82-84.
  3. (en) Rédaction d'Edge (article non signé), « Testscreen - Virtua Racing Deluxe », Edge, no 16,‎ , p. 88-89.