Vesta (fusée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vesta (homonymie).

Vesta
Une fusée-sonde Vesta.
Une fusée-sonde Vesta.
Données générales
Pays d’origine France
Constructeur Laboratoire de recherches balistiques et aérodynamiques
Premier vol 1965
Dernier vol 1969
Période développement 1962
Hauteur 10,2 m
Diamètre m
Masse au décollage 5,1 t (sans charge utile)
Poussée au décollage 160 kN
Base(s) de lancement Hammaguir et base de Kourou
Motorisation
Ergols acide nitrique, essence de térébenthine
Vesta

La fusée-sonde Vesta est un engin conçu en 1962 par le LRBA, laboratoire de recherche de l'Armée française spécialisé dans le développement des fusées à propulsion liquide. La fusée Vesta a été développée à la suite d'une commande du CNES pour permettre d'envoyer des expériences plus lourdes et à des altitudes plus élevées que la fusée-sonde Véronique, un développement précédent du LRBA utilisé à l'époque.

La fusée Vesta est propulsée par un moteur de 160 kN de poussée consommant de l'acide nitrique et de l'essence de térébenthine. Haute de 10,2 m, d'un diamètre de 1 m et pesant 5,1 tonnes (sans sa charge utile), elle peut envoyer 500 kg à 400 km d'altitude[1].

Cinq fusées Vesta ont été lancées entre 1965 et 1969 depuis le site d'Hammaguir et la base de Kourou (dernier tir). Les deux premiers tirs étaient simplement destinés à vérifier le bon fonctionnement de la fusée ; les trois derniers lancements emportaient des expériences scientifiques[2].

Son initiale V lui vient de la ville de Vernon.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]