V (série télévisée, 1984)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la série originale. Pour le remake, voir V (série télévisée, 2009).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir V.
V : La série
Description de cette image, également commentée ci-après
Séquence d'ouverture de la première minisérie (1983).
Titre original V: The Series
Autres titres
francophones
V
Genre Série de science-fiction
Création Kenneth Johnson
Acteurs principaux Faye Grant
Jane Badler
Marc Singer
Jennifer Cooke
June Chadwick
Blair Tefkin
Michael Ironside
Robert Englund
Michael Wright
Jeff Yagher
Lane Smith
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 19
Durée 19 × 48 minutes
Diff. originale

V : La série (V: The Series) est une série télévisée américaine de science-fiction diffusée du au sur NBC. Elle prend la suite d'une première minisérie éponyme, V, en 2 parties de 100 minutes environ, et d'une seconde minisérie, V, la Bataille finale, en 3 épisodes de 90 minutes. Les deux miniséries et la série V font partie du cycle télévisuel V, débutant en 1983.

Diffusion[modifier | modifier le code]

En Belgique et au Luxembourg, V: The Series fut diffusée à la rentrée de septembre 1985 sur RTL Télévision.

En France, la série de 45 minutes a été diffusée dès le 6 juin 1987 sur Antenne 2, puis rediffusée dès le le samedi et dimanche à 19 h sur La Cinq. En septembre 1993, V est rediffusée sur M6, et en 2008 sur NRJ 12.

Au Québec, la série a été diffusée sur TVA durant les années 1980.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série débute directement après les événements de la mini-série V, la Bataille finale. Après avoir été capturée par la Résistance, Diana s'échappe du vaisseau-mère et est poursuivie par Mike Donovan. Après une courte lutte, Donovan la récupère.

La suite se déroule un an après que la « Toxine rouge » a été répandue sur la surface de la Terre. Les Humains célèbrent la fête internationale appelée « Jour de la Libération ». Diana est sur le point d'être traduite en justice pour les atrocités qu'elle a commises au cours de la première invasion. Mais un tueur isolé (Ham Tyler) la blesse grièvement, et elle est emmenée en urgence dans une ambulance. En fait tout ceci n'est qu'une mascarade : « Science sans frontières », la société qui a produit en masse la « Toxine rouge », a kidnappé Diana et la garde au secret dans une cabane dans les bois en dehors de Los Angeles. Là-bas, le PDG de la société, Nathan Bates, propose à la tortionnaire d'échapper à son procès si elle lui donne accès à la technologie extra-terrestre.

Donovan et Martin retrouvent les sbires de Bates et atteignent la cabane. Donovan est assommé par Martin, qui veut tuer Diana. Mais Diana prend le dessus sur lui, récupère son pistolet et vole à Martin son dernier antidote contre la « Toxine rouge ».

Avant de mourir, Martin dit à Donovan que Diana va contacter le reste des Visiteurs. En chemin, il rencontre Ham Tyler. Tous deux tentent d'empêcher Diana de rentrer en contact radio avec ses congénères, mais en vain.

Diana est récupérée par une navette et apprend qu'une nouvelle flotte de Visiteurs est cachée derrière la Lune, prête à envahir à nouveau la Terre.

Distribution[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Épisodes[modifier | modifier le code]

# Titre Réalisation Scénario Première diffusion
0601Le Jour de la libération
Liberation Day
Paul KrasnyPaul MonashDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

0702Triax
Dreadnaught
Paul KrasnySteven E. de SouzaDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

0803L'Évasion
Breakout
Ray AustinDavid BraffDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

0904Déception
The Deception
Victor LoblGarner SimmonsDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1005Sanction
Sanction
Bruce Seth GreenBrian TaggertDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1106Le Choix du visiteur
Visitor's Choice
Gilbert M. ShiltonDavid BraffDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1207Zoom
Showdown in Rawlinsville
Bruce Seth GreenDavid AbramowitzDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1308Dissident
The Dissident
Walter GraumanPaul F. EdwardsDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1409Joyeux Noël
A Reflection in Terror
Kevin HooksChris ManheimDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1510L'Échange
The Conversion
Gilbert M. ShiltonBrian TaggertDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1611Le Héros
The Hero
Kevin HooksCarleton EastlakeDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1712Traître
The Betrayal
Gilbert M. ShiltonMark RosnerDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1813Le Mariage
The Rescue
Kevin HooksGarner SimmonsDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

1914Le Champion
The Champion
Cliff BolePaul F. EdwardsDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

2015Les Couguars
The Wildcats
John FloreaDavid BraffDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

2116Le Parrain
The Littlest Dragon
Cliff BoleDavid AbramowitzDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

2217Dure Bataille
War of Illusion
Earl BellamyJohn SimmonsDrapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

2318Le Volcan
The Secret Underground
Cliff BoleDavid Abramowitz
Donald R. Boyle
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

2419Le Retour
The Return
John FloreaDavid Braff
Colley Cibber
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :

 

L'épisode 20 de la série (The Attack)[modifier | modifier le code]

À l'origine, 26 épisodes étaient prévus mais seulement 19 épisodes ont été réalisés, car la série a été annulée par manque d'audience.
Le scénario de l'épisode 20 venait tout juste d'être écrit…

Dans cet épisode, le Leader et Elizabeth sont partis dans une navette pour un voyage vers leur monde, sans savoir que Kyle s'est embarqué clandestinement. Sur le vaisseau-mère, les membres de la Résistance se préparent à retourner chez eux sur leur propre navette, tandis que l'inspecteur prononce la sentence de mort pour Diana et James pour leur trahison. Mais alors que la navette du Leader entre dans le quadrant de Kerlian, le vaisseau-mère est alerté qu'un dispositif de destruction a été activé sur la navette. Le vaisseau-mère part à la poursuite de la navette.

Dans la confusion, Diana échappe à ses gardes et reprend la situation en main dans le centre de commande. Lydia accepte l'autorité de Diana et se joint à elle. Diana ordonne l'emprisonnement de la Résistance pour leurs actes terroristes. Alors qu'ils sont dans leurs cellules, Kyle se matérialise soudainement parmi le groupe. Le Leader, qui semble être une entité non corporelle a gardé Elizabeth, mais a renvoyé Kyle…

Le groupe entier s'échappe avec l'aide de Thelma, mais dans leur évasion, Julie est tuée. Le reste du groupe se fraie un passage vers la baie de lancement, où les troupes de Diana se préparent à une attaque massive de la Terre pour « venger » l'assassinat du Leader. En utilisant Philippe comme bouclier, la Résistance prend une navette et s'enfuit, la navette de Diana à leurs trousses. Diana tire sur la cible, et la navette est abattue. Donovan, Elizabeth, Willie, et Kyle échappent au crash, Ham Tyler est de retour et les attend dans sa voiture.

De retour sur le vaisseau-mère, Diana lit le rapport sur la bataille et annonce que la victoire est gagnée sur tous les fronts. L'armistice n'était qu'un prétexte : le Leader projetait cette attaque depuis le début. Bien que Diana et Lydia suspectent Philippe de collaboration, il reste sur le vaisseau-mère.

De retour sur Terre, la Résistance doit résoudre une intrigue. Ils doivent localiser le Anyx : le secret des anciens. Elizabeth doit le trouver avant le Leader, car c'est la seule chose qui peut le vaincre. Le Leader ordonne alors à Diana la capture de l'enfant stellaire. « À suivre… » (sic !)

Commentaires[modifier | modifier le code]

V est considérée comme une série culte des années 1980.

Présentation de Kyle Bates[modifier | modifier le code]

À l'origine, le personnage de Kyle Bates (interprété par Jeff Yagher) faisait sa première apparition dans le troisième épisode intitulé L'Évasion mais, en raison de sa violence, celui-ci ne fut pas programmé lors de la première diffusion aux États-Unis. De ce fait, la production a décidé de faire apparaître le personnage dans l'épisode suivant, Déception.

Un an plus tard, lors d'une rediffusion, NBC a finalement décidé de diffuser l'épisode 3 avec un montage plus raccourci. Du coup, ce troisième épisode suivi du quatrième crée un paradoxe, Kyle étant de cette manière présenté deux fois dans la série.

On y trouve une autre incohérence : Le deuxième épisode (Triax) se terminait avec une scène dans laquelle Robin Maxwell tentait de quitter la ville mais tombait sur un contrôle routier. Pour échapper aux visiteurs, elle sortait de sa voiture et prenait la fuite dans des buissons. Dans l'épisode Déception, on retrouve Robin continuant sa cavale et rencontrant Kyle Bates. Or dans l'épisode L'Évasion, Robin est elle aussi présente parmi les prisonniers du camp de travail et, par conséquent, aurait très bien pu faire la connaissance de Kyle à ce moment-là.

Long-métrage cinématographique en projet (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Le synopsis précis n'a pas été précisé. Cette suite ou adaptation de la première minisérie au cinéma aurait été réalisée par Kenneth Johnson, le créateur original de la série[2]. Les mêmes acteurs principaux auraient reprisleurs rôles respectifs : Marc Singer, Faye Grant, Jane Badler et Robert Englund notamment.
S'il s'agit d'une suite, le film aurait été probablement inspiré du roman V: The Second Generation : il n'aurait pas pris place après l'épisode Le Retour de la série, ni même après La Bataille finale mais directement suite à la minisérie originelle.
Kenneth Johnson tient régulièrement au courant de l'évolution du projet, par le biais d'une rubrique sur son site officiel[3].

Remake par ABC[modifier | modifier le code]

Article détaillé : V (série télévisée, 2009).

Le créateur de la série Les 4400, Scott Peters, a été chargé de l’écriture, de l’adaptation, et assure également la production avec la Warner Bros de ce remake. La diffusion a commencé le 3 novembre 2009 aux États-Unis et le 1er décembre 2010 en France.

Morena Baccarin joue le rôle d'Anna, le leader des Visiteurs[4].

Jane Badler, Diana dans l'ancienne série, est présente dans le casting de la saison 2 dès l'épisode 1. Elle y joue la mère d'Anna. De même, on voit Marc Singer apparaître dans le dernier épisode de la saison 2, dans le rôle de Lars Tremont, qui est membre d’une organisation top secrète composée de chefs militaires et de politiciens du monde entier qui suspectent depuis longtemps les V de ne pas être venus en paix.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • Aux États-Unis, l'intégrale de V existe déjà depuis plusieurs années en DVD (version originale avec présence de sous-titres français).
  • En France, un coffret de 3 DVD édité par Aquarelle et distribué par Columbia-Tristar est sorti le 23 janvier 2008. Il réunit les deux miniséries V & V : La Bataille finale.
  • Parallèlement, la série de 19 épisodes est parue en Belgique en janvier 2008 dans un coffret unique de 5 DVD, mais d'une collection différente. Les avis de consommateurs s'accordent pour dire que les copies de cette édition belge présentent une qualité d'image plutôt médiocre. De plus le coffret présente une erreur et indique la présence de 3 DVD seulement. Il s'agit en fait de 3 boitiers présents dans le coffret (les deux premiers contiennent deux DVD chacun, le dernier un seul).
  • La sortie de la série dans la collection d'Aquarelle s'est faite en deux coffrets séparés : les épisodes 1 à 10 sont sortis le 6 mai 2008, et les épisodes 11 à 19 le 10 septembre de la même année. Les épisodes sont dans une qualité similaire à celle de l'édition belge (aucune restauration n'ayant jamais été effectuée par les ayants droit – la Warner Bros – pour la série hebdomadaire).

Romans[modifier | modifier le code]

  • V: The Second Generation, écrit par Kenneth Johnson en personne, reprend la trame de la première minisérie en ignorant les évènements de la série hebdomadaire, ainsi que ceux de La Bataille finale. L'intrigue prend place après 20 ans d'occupation continue de la planète par les visiteurs. Une résistance exsangue, pratiquement exterminée, reçoit l'aide inattendue d'une race se déclarant l'ennemi mortel des Visiteurs (il s'agit d'une race évoquée dans V, et à laquelle les résistants envoient à tout hasard un signal à la fin de la 2e partie).

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • V, les miroirs du passé de Didier Liardet, Yris, Collection Télévision en Séries, 2011. Préfacé par Robert Englund.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

.