Union sportive marocaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
US Marocaine
Généralités
Nom complet Union Sportive Marocaine
Surnoms Le Monstre
Fondation 1913
Disparition Section Football 1958
Couleurs Noir et rouge
Stade
(Stade Philipp : 30 000 places)
Siège Casablanca

L'US Marocaine est un ancien club omnisports colonial de la Protectorat français au Maroc, fondé en 1913 basé à Casablanca.

Histoire[modifier | modifier le code]

En football[modifier | modifier le code]

Il est le plus titré du Maroc avant l'indépendance, avec notamment 49 titres. Est disparu en 1958 après la relégation en Botola D2.

Vainqueur de plusieurs titres, champion du Maroc 16 fois, vainqueur de la coupe du Maroc 5 fois, 11 fois gagnant de la super coupe du Maroc, champion de l'Afrique du nord 5 fois, vainqueur de la coupe d'Afrique du nord 2 fois, 7 fois champion de la ligue du Chaouia, 3 fois vainqueur de la coupe du Chaouia. Avec 49 titres dans son palmarès, il est considéré comme le monstre de football en Afrique du Nord.

L'USM de Casablanca finit son histoire un an après l'indépendance du Maroc, en 1958 après qu'il a quitté l'élite professionnel vers la deuxième division.

En basketball[modifier | modifier le code]

Il est champion du Maroc sept fois, quatre fois consécutivement de 1952 au 1955, et deux fois consécutivement en 1957 et 1958, et le dernier titre en 1962.

Aujourd'hui il joue dans la dernière classe amateur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Palmarès national :

  • Coupe de Guerre (5)
    • Vainqueur : 1936, 1940, 1941, 1943, 1955
    • Finaliste : 1945.
  • Super Coupe (11)
    • Vainqueur : 1934, 1935, 1936, 1938, 1939, 1941, 1942, 1943, 1944, 1945, 1955.
    • Finaliste : 1940, 1946, 1953.

Palmarès international :

Basketball[modifier | modifier le code]

Palmarès national :

  • Botola Pro (7)
    • Champion : 1952, 1953, 1954, 1955, 1957, 1958, 1962

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Just Fontaine par François Thébaud », sur www.miroirdufootball.com [auteur=François Thébaud, (consulté le 2 avril 2016)