Compagnie de transports au Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article Compagnie de transports au Maroc

Création
Dates clés 1969 : Fusion avec LN
1993 : Introduction en bourse
2000 : Création des deux filiales, CTM Messagerie et CTM Tourisme
2014 : Lancement du CTM Premium
Forme juridique société anonyme
Action MASI : CTM
Slogan Le meilleur du voyage
Siège social Drapeau du Maroc Casablanca Voir et modifier les données sur Wikidata (Maroc)
Direction Drapeau : Maroc Ezzoubeir Errhaimini (PDG)
Actionnaires RMA Wataniya : 48,05 %
Divers actionnaires : 23,95 %
Joummani Group : 23,00 %
Activité Transport de voyageurs
Transport touristique
Transport du personnel
Messagerie et logistique
Produits CTM Premium
Transport interurbain
transport international
Filiales CTM Messagerie
CTM Tourisme
ISSAL
Effectif 1 500
Site web Site officiel CTM

Capitalisation en augmentation 362,9 millions de MAD (2013)
Fonds propres en augmentation 284,7 millions de MAD (2013)
Dette 105 millions de MAD (2013)
Chiffre d’affaires en augmentation 60 millions US$ (2016)
+4,01 %
Résultat net en augmentation 7 millions US$ (2016)
+36%

La Compagnie de transports au Maroc (arabe : الشركة المغربية للنقل), ou CTM (ستيام, Satyame), est une compagnie marocaine de transport routier de voyageurs et de messagerie, membre du réseau Eurolines. Elle a été créée en 1919.

L'effectif est de 1500 dont 500 pour la messagerie.

Transport voyageurs[modifier | modifier le code]

Le transport des voyageurs dispose d’un réseau de distribution très large avec un parc de plus de 200 autocars. Celui-ci compte plus de 100 destinations à l’intérieur du territoire national et 80 destinations dans 3 pays européens, à savoir :

Chaque année, la CTM transporte en moyenne 3 millions de voyageurs et parcourt plus de 20 millions de kilomètres.

Transport touristique[modifier | modifier le code]

CTM peut ainsi organiser le transport pour une sortie pour un comité d’entreprise, un déplacement VIP, une sortie scolaire ou encore un city tour dans les villes impériales. D’autres services son également pris en charge tel que l’habillage de véhicules pour un événement spécifique.

Transport du personnel[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, CTM propose aux entreprises des solutions pour la gestion des déplacements de leurs salariés. Ce type de service est strictement réglementé par des conventions qui fixent les engagements et les droits de chaque partie. Une quarantaine de minibus, de 25 à 33 places, répondent aux critères de confort et de sécurité et aux normes exigées par la réglementation en vigueur.

Messagerie et logistique[modifier | modifier le code]

Avec ses 90 points de vente, CTM Messagerie dispose d’un large réseau partout au Maroc. Le parc de véhicules, constitué de semi-remorques, camion, fourgons, véhicules utilitaires et voitures légères, est renouvelle chaque année. Des véhicules dernière génération répondent à tous les besoins en transport de messagerie et marchandise.

La flotte est équipée en boitier GPS permettant d’assurer le tracking des colis et de disposer d’information en temps réel pour un meilleur service.

CTM en chiffres[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Nombre de passagers : 3 millions / an
  • Nombre d’agences CTM : 27
  • Nombre d’agences commissionnaires : 73
  • Nombre de points de vente : 184
  • Parc Autocars : 200 (le numéro s'augmente chaque année.)
  • Nombre de véhicules Issal : 33
  • Nombre de véhicules Messagerie : 220
  • Effectif : 1500 dont 500 pour la Messagerie
  • Nombre de kilomètres parcourus : 35,8 millions / an
  • Nombre de destinations interurbaines : Plus de 136 destinations
  • Nombre de destinations Européennes : Plus de 80 destinations dans les pays de l’Europe

Anciens présidents[modifier | modifier le code]

  • Mohamed El Alej
  • Mohamed Bouda

Partenaires européens[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Meriem Belfkih, « Il était une fois… la "Satyame" », Zamane, no 1,‎ , p. 70-73 (lire en ligne)
    Article traitant de l'histoire de la CTM depuis ses origines, dans les années 1910, jusqu'aux années 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]