Transports interurbains de la Sarthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Transports interurbains de la Sarthe
Image illustrative de l’article Transports interurbains de la Sarthe

Image illustrative de l’article Transports interurbains de la Sarthe
Mercedes-Benz Intouro sur la ligne 12

Situation Sarthe (département),
Drapeau de la France France
Type Autocar
Fin de service 2019
Lignes 15
Propriétaire Pays de la Loire
Exploitant Transdev STAO (Transdev)
Site internet https://www.lestis72.fr/
Réseaux connexes TER Pays de la Loire
Setram
Réso

Les TIS (acronyme de « Transports Interurbains de la Sarthe ») était le réseau de transport départemental de la Sarthe, qui est le lointain successeur des tramways de la Sarthe.

Depuis le 1er septembre 2017, la région Pays de la Loire est l'autorité organisatrice des transports interurbains et scolaires.

Il est remplacé en 2019 par le réseau régional Aléop, géré par la région Pays de la Loire, qui remplace les réseaux départementaux existants[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la réorganisation de la gare, les TIS déménagent de la gare routière du Mans dite "de la STAO" située à l'origine rue du général Leclerc, pour créer le pôle multimodal de la gare.

En janvier 2006, le conseil général a adopté une tarification unique à 2 euros le trajet sur l’ensemble du réseau TIS. Ce changement tarifaire a entraîné une augmentation du nombre de voyages de 60 % en deux ans[2].

En septembre 2012, le réseau TIS a introduit des services express, dénommés "TIS express" sur la ligne 12 Mamers - Le Mans ainsi que sur la ligne 16 La Chartre-sur-le-Loir - Le Mans[3].

En juillet 2015, le prix du ticket unitaire a été revalorisé à 2,20 euros.

Le réseau[modifier | modifier le code]

Le réseau était composé de :

  • 15 lignes interurbaines régulières
  • Un service de transport à la demande en zone rurale (TISSÉA).
  • Un service de transport à la demande pour personnes à mobilité réduite (Mobili'TIS)
  • Un service de navettes desservant les principaux établissements scolaire du Mans en période scolaire (Nav'TIS)

Les TIS desservaient les communes du département de la Sarthe, ainsi que la commune limitrophe d'Alencon, dans le département de l'Orne.

L'exploitation était opérée par Transdev STAO (Société des transports par autocars de l'ouest[4], filiale de Transdev) dans le cadre d’une délégation de service public.

Parc[modifier | modifier le code]

Vue latérale d'un Mercedes-Benz Intouro en livrée simplifiée.

Parc estimé : on estime le nombre de véhicules à 125 environ. Le parc de véhicules est composé, entre autres, de[5] :

Début 2018, la région a expérimenté l'utilisation d'un autocar au GNV de type Scania Interlink[6].

Lignes[modifier | modifier le code]

Les anciennes lignes TIS qui deviennent le 27 janvier 2019 des lignes Aléop sont référées dans l'article ci-dessous :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]